Passer au contenu principal

Un Suisse sur cinq oeuvre comme bénévole

En 2016, 5480 personnes ont offert bénévolement leur travail au sein du réseau Caritas en Suisse.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

En Suisse près d'une personne sur cinq de plus de 15 ans oeuvre à titre bénévole dans une organisation, selon la Croix-Rouge suisse (CRS). La journée mondiale des volontaires, mardi, veut rappeler l'importance du bénévolat pour la solidarité et la cohésion.

«Ces personnes, même si elles ne remplacent pas les prestations de l'Etat, la complètent significativement», affirme lundi Caritas dans un communiqué. Le travail fourni par les volontaires est trop souvent vu comme quelque chose qui va de soi, a déclaré pour sa part la CRS lundi dans un autre communiqué. «Sans eux, la Croix-Rouge ne serait pas en mesure de proposer une bonne partie de ses prestations.»

L'an passé, quelque 61'000 bénévoles ont fourni sous la bannière de la CRS un total de 2,93 millions d'heures au service des personnes en difficulté, a-t-elle indiqué. Sur la base d'un tarif horaire de 30 francs, la rémunération de ce travail équivaudrait à 87 millions de francs.

Surtout des femmes

En 2016, 5480 personnes ont offert bénévolement leur travail au sein du réseau Caritas en Suisse. Leur nombre a augmenté de 14% par rapport à l'année précédente. Au total, ces personnes ont fourni plus de 230'000 heures de travail non rémunéré.

Près des deux tiers de ses volontaires sont des femmes, constate Caritas. En outre, le nombre de jeunes bénévoles qui s'engagent pour aider les réfugiés à s'intégrer a aussi augmenté.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.