Schengen: la Suisse durcit sa politique de visas

ImmigrationLes États Schengen entendent pouvoir exercer une plus grande pression sur les pays tiers peu coopératifs.

Les États Schengen ont adapté le code européen afin de mieux défendre leurs intérêts dans le domaine des retours.

Les États Schengen ont adapté le code européen afin de mieux défendre leurs intérêts dans le domaine des retours. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse durcit sa politique de visas à partir du 1er février 2020 en reprenant la dernière adaptation du code des visas européen. Les sésames deviendront plus chers et l'Etat pourra faire pression dans le domaine des retours. Le Conseil fédéral a adopté mercredi les modifications législatives nécessaires.

Les États Schengen ont adapté le code européen afin de mieux défendre leurs intérêts dans le domaine des retours. Ils entendent pouvoir exercer une plus grande pression, via la politique menée en matière de visas, sur les pays tiers peu coopératifs. Des incitations négatives telles que de plus longues durées de procédure de délivrances de visas sont prévues.

L'émolument perçu sur le sésame pour adulte passera de l'équivalent de 60 euros à 80 euros. Pour les mineurs âgés de 6 à 12 ans, il augmentera de 5 euros et passera à 40 euros.

Les procédures seront par ailleurs plus rapides et plus souples. Une demande de visa devra être introduite six mois avant le voyage au lieu de trois. Elle pourra également être remplie en ligne. Des visas à entrées multiples pourront aussi être délivrés pour une plus longue période, de cinq ans au plus, ce qui réduira les formalités administratives pour les voyageurs réguliers. (ats/nxp)

Créé: 14.08.2019, 10h56

Articles en relation

Pour l'UDC, la Suisse n'est plus un pays sûr

Criminalité L'UDC critique une application «molle» des lois mais surtout l'ouverture des frontières à la suite de l'adhésion à l'Espace Schengen. Plus...

Les cantons volent à la rescousse de Schengen

Suisse Les directeurs cantonaux de justice et police ont réaffirmé l'importance des accords de Schengen pour recommander le «oui» à la révision de la loi sur les armes le 19 mai. Plus...

Rester dans Schengen/Dublin pour éviter le pire

Paid Post Un non à la révision de la loi sur les armes menace sérieusement les accords de Schengen/Dublin et risquerait donc de créer un appel d’air vers la Suisse pour les demandeurs d’asile. Plus...

Genève Aéroport a peur d'être exclu de Schengen

Votations fédérales La révision de la loi sur les armes, qui sera à l'affiche des votations du 19 mai prochain, pourrait mener à l'exclusion de la Suisse de l'espace Schengen. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...