Promu en Promotion League, Étoile Carouge ne veut pas s’arrêter là

FootballLe club de la Fontenette vise à terme la Challenge League. Jean-Michel Aeby a prolongé.

Avec les Carougeois, le bonheur est dans le pré et l'après.

Avec les Carougeois, le bonheur est dans le pré et l'après. Image: JEAN-LUC AUBOEUF

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«C’est beau à vivre, mais c’est quand même stressant…» Jean-Michel Aeby (53 ans) peut enfin relâcher la pression, fêter le retour d’Étoile Carouge en Promotion League, l’objectif annoncé par les nouveaux dirigeants de la Fontenette et atteint avec brio en ce long week-end de Pentecôte. À Tuggen (SZ), Carouge a confirmé samedi son succès obtenu à l’aller en signant une quatrième victoire dans les finales (2-1, buts de Dugourd et Amdouni). Au Linthstrasse, les visiteurs n’ont tremblé qu’en début de partie, lorsque la formation schwytzoise a joué son va-tout. «On a été un peu bousculé, Tuggen a eu un poteau et une latte à son actif. À la mi-temps, survenue sur le score de 0-0, on a recadré ce qui devait l’être. L’ouverture du score a définitivement assommé notre adversaire.»

Le printemps genevois

L’ascension des Stelliens vient compléter l’extraordinaire printemps du football genevois après les promotions conjointes du Servette FC, retrouvant la Super League au soir de sa victoire contre Lausanne le 10 mai, et de l’Olympique de Genève, un néo-promu en 2e ligue inter fêtant son accession en 1re ligue après le carton réussi aux dépens des Valaisans de Chippis à Varembé (8-0 le 26 mai).

En touchant au but que lui avait assigné Michaël Palma, son nouveau président, Carouge a trouvé la récompense d’un succès qui, au-delà des joueurs et du staff, implique tout le club. «On a su monter en puissance au bon moment, reprend son entraîneur. On a aussi mieux géré les temps faibles de l’équipe. Depuis le premier jour du championnat, on avait constamment le mot promotion en tête. Personne n’a jamais rien lâché.»

Pour Jean-Michel Aeby, qui avait entamé sa carrière de joueur à Carouge, cette promotion représente également une saveur particulière. «J’avais déjà fêté deux ascensions en tant que joueur, la première en 1984 avec Gérard Castella pour monter en LNB, alors que je n’avais que 18 ans. La seconde en 1997 avec Thierry Cotting sur le banc, lorsque l’on avait été promu en LNA. Cette fois, c’est en tant que coach.» Après avoir ramené Servette en Challenge League en 2010, un défi qu’il avait aussi réussi avec Meyrin quelques années plus tôt, Aeby a fait de Carouge le deuxième club du canton derrière celui de la Praille. «Cela permet de se détacher des autres et de nous rapprocher de Servette. À Genève, la pointe de la pyramide appartiendra toujours au SFC, le grand frère. On arrive juste derrière.» Voilà qui va permettre de renforcer le partenariat sportif existant. Et à Aeby de rempiler pour une saison, comme déjà annoncé dimanche par son employeur.

Ayant pu s’appuyer sur quelques routiniers (Vitkieviez, Faug-Porret, Pont, Mesbah…), Carouge a également réussi à faire éclore quelques joyaux, à l’instar de Mohamed Amdouni (18 ans), peut-être le plus éclatant de tous. «Je l’avais repéré en juniors A. Il a explosé jusqu’à devenir un joueur essentiel et décisif, comme en témoignent ses nombreux buts cette saison (ndlr: 16).»

Les festivités liées à la promotion ont commencé dans le car, à l’occasion du long – plus de quatre heures – voyage de retour, avant de se poursuivre à la Fontenette. La remontée de Carouge n’est qu’une étape intermédiaire dans l’ambitieux projet de Michaël Palma. «Je veux ajouter un carat à Étoile Carouge», précisait-il voici douze mois en prenant ses fonctions présidentielles. L’objectif ultime, lui, demeure inchangé, avec la volonté affichée de rejoindre la Challenge League. «Le projet ne s’arrête pas là, confirme Aeby. On veut encore monter. Cela suppose quelques retouches. Malgré le succès, il y a toujours des trucs à corriger.» En attendant, Carouge savoure autant sa promotion que les vacances. (nxp)

Créé: 10.06.2019, 16h59

Articles en relation

Carouge est de retour en Promotion League

Football genevois Trois ans après sa relégation en 1re ligue, le club stellien, vainqueur de ses quatre matches de finales (!) retrouve la troisième division. Une réussite de plus au CV de Jean-Michel Aeby. Plus...

Articles en relation

«On mérite de jouer au niveau au-dessus»

Football Les Carougeois ont remporté leurs quatre matches de finales de 1re ligue. De retour à la Fontenette après quatre heures de car depuis Tuggen, les Stelliens ont bien fêté la promotion. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un arbre s'abat au cimetière des Rois
Plus...