Un premier guide touristique en français consacré à la Corée du Nord

Voyages«Le Petit Futé» propose un guide aux globe-trotteurs motivés par un tour dans le pays de Kim Jong-un.

L'ouvrage de 190 pages a été tiré à 4000 exemplaires.

L'ouvrage de 190 pages a été tiré à 4000 exemplaires. Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Le Petit Futé» a présenté mardi le premier guide touristique en français dédié à la Corée du Nord, qu'il décrit comme la «survivance d'un Etat communiste totalitaire», et où quelque 400 touristes hexagonaux seulement se rendent chaque année. «Le guide n'a pas été conçu pour faire l'apologie du régime actuel, pas pour porter un jugement, mais pour montrer l'intérêt touristique réel du pays», a souligné le cofondateur des guides Jean-Paul Labourdette en présentant lors d'un point presse l'ouvrage de 190 pages tiré à 4000 exemplaires.

Il estime qu'«il n'y a aucun problème de sécurité», alors que la France «déconseille sauf raison impérative» à ses ressortissants de se rendre en Corée du Nord, et le cas échéant de «faire preuve de la plus grande prudence et de la plus grande vigilance». Le Quai d'Orsay met en avant «le caractère répressif du régime nord-coréen, le non-respect des droits et des libertés des individus, la poursuite de tirs balistiques et d'essais nucléaires et l'attitude de provocation vis-à-vis de la communauté internationale».

Conditions de visite «très contraignantes»

Si le visa de tourisme est facile à obtenir, «Le Petit Futé» admet que les conditions de visite sont «très contraignantes»: passage obligé par une agence agréée, hôtels et restaurants imposés et impossibilité de «partir en vadrouille». Certains impairs peuvent aussi coûter cher, admet «Le Petit Futé»: «les sanctions peuvent être lourdes (...) comme ce fut le cas pour l'étudiant américain Otto Warmbier».

Condamné à 15 ans de travaux forcés pour avoir volé une affiche de propagande lors de son séjour, ce dernier est décédé en juin 2017 après avoir été rapatrié dans le coma - en raison de tortures, selon la justice américaine - au terme de 18 mois en Corée du Nord. D'où une conduite prudente conseillée aux voyageurs, comme «ne pas prendre de photo des aéroports, routes, ponts, gares» ou «ne pas jeter à la poubelle ou ne ne pas plier un journal où figure une représentation» des dirigeants actuels ou passés, mais «le rouler».

«Ce projet de guide a été lancé il y a quatre ans, on n'a pas attendu que Donald (Trump) et Kim (Jong Un) fassent ami-ami et que le pays soit sous le feu des projecteurs. Mais il a fallu pas mal de temps pour trouver des auteurs francophones adéquats», indique M. Labourdette. La maison d'édition, rappelle-t-il, a l'ambition «un peu folle» de publier un guide sur tous les pays du monde: soit 204 contre 175 aujourd'hui. «Il nous manque encore l'Irak, l'Arabie Saoudite ou le Liberia». (afp/nxp)

Créé: 19.03.2019, 16h29

Articles en relation

Récoltes catastrophiques en Corée du Nord

Agriculture Pyongyang a connu en 2018 ses pires récoltes en plus de dix ans. 43% de la population a besoin d'aide humanitaire, selon l'ONU. Plus...

Kim propose un nouveau dialogue à Trump

Corée de Nord/ Etats-Unis Pyongyang veut un nouveau tête-à-tête avec Washington après l'échec de leur rencontre, jeudi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Manifs partout en Suisse
Plus...