Une nouvelle femme agressée à Perly

Fait diversFrappée à la tête, la victime a dû être emmenée à l'hôpital en ambulance.

Encore une personne victime d'un vol à l'arraché avec violence à Perly.

Encore une personne victime d'un vol à l'arraché avec violence à Perly. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La série des vols brutaux à Perly continue. Dimanche après-midi, une nouvelle femme a été victime d’un vol à l’arraché avec violence dans ce petit village frontalier. Il s’agit de la quatrième agression du genre depuis la fin du mois de juillet dans le même périmètre.

Les faits se sont déroulés peu avant 17 h aux environs du chemin du Cimetière, confirme la police genevoise. Frappée à la tête, la victime a dû être emmenée en ambulance à l’hôpital. Le voleur a, lui, pris la fuite à vélo. La police précise qu’une enquête est toujours en cours et que l’affaire est prise «très au sérieux».

«Il faut vraiment faire quelque chose, cela devient très grave, confie Michèle, victime d’un vol à l’arraché dans la commune en juillet. Je ne vis plus comme d’habitude, ce n’est pas normal.» Le maire, Steve Delaude, se dit préoccupé par la situation. À la suite de la dernière agression, il avait demandé aux agents municipaux et à la police cantonale d’intensifier leurs rondes dans le village. «Nous restons en contact avec les forces de l'ordre et espérons une résolution rapide de la situation, déclare le magistrat. Il est difficile à ce stade pour nous de faire plus.»

Créé: 14.10.2019, 12h39

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...