Une louve abattue par erreur

ValaisUn chasseur valaisan a tué un loup le week-end dernier. Le tir était dû à une erreur lors d'une chasse au renard.

La dépouille de la louve doit désormais être examinée pour pour connaître l'identité de l'animal.

La dépouille de la louve doit désormais être examinée pour pour connaître l'identité de l'animal. Image: Illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un chasseur valaisan a abattu une louve dans la vallée de Conches dans la nuit du 2 au 3 février. Le tir est dû à une erreur lors d'une chasse au renard.

Le chasseur a immédiatement informé le gardiennage une fois l'erreur constatée, communique lundi l'Etat du Valais. Compétent pour gérer les incidents de chasse, le Ministère public valaisan a été informé. Une enquête a été ouverte.

La dépouille de la louve a été acheminée à l'hôpital vétérinaire de Berne qui procédera à des analyses ADN pour avoir des informations plus détaillées sur l'identité de l'animal. Le chasseur était pour sa part autorisé à pratiquer la chasse au renard à l'affût, une chasse qui peut se pratiquer jusqu'à fin février.

Visée nocturne prohibée

La chasse au renard à l'affût ne se pratique que de nuit. Les appareils de visée nocturne sont interdits, précise à l'ats le chef du service cantonal de la chasse Peter Scheibler. Le Valais n'autorise pas non plus ces appareils pour la chasse ordinaire. Seuls des capteurs de chaleur, non reliés directement à l'arme, sont autorisés.

Peter Scheibler n'a pas souvenir d'un précédent similaire en Valais. Mais un chasseur a déjà connu pareille mésaventure en 2014 dans les Grisons. Il a abattu un jeune loup mâle lors d'une chasse à l'affût dans la région de Domleschg (GR). Il s'est dénoncé immédiatement auprès des autorités compétentes. (ats/nxp)

Créé: 05.02.2018, 14h38

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...