Kevin Spacey sur le point d'être inculpé

Agressions sexuellesL'ex-star de «House of Cards» rattrapé par des affaires d'agressions sexuelles, va être inculpé pour s'en être présumément pris à un ado.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'acteur Kevin Spacey va être formellement inculpé pour la première fois début janvier pour s'en être présumément pris à un adolescent en juillet 2016 près de Boston. Il est accusé par plusieurs hommes d'agressions sexuelles.

Le procureur de l'île de Nantucket (nord-est), très prisée des célébrités l'été, enquêtait depuis novembre 2017 sur cette agression présumée. La mère de l'adolescent, la journaliste Heather Unruh, venait de révéler avoir porté plainte contre l'acteur multi-oscarisé.

Selon le bureau du procureur, l'ex-star de «House of Cards» sera formellement inculpée le 7 janvier à Nantucket d'«attentat à la pudeur» et de «coups» après la validation d'une plainte au pénal contre lui le 20 décembre par un juge local.

L'acteur de 59 ans a également été accusé par plusieurs autres hommes d'agression depuis le début du mouvement #MeToo en octobre 2017. Il est depuis persona non grata à Hollywood.

«Laissez-moi être Frank»

L'annonce de cette inculpation intervient alors que l'acteur a mis en ligne lundi sur YouTube une vidéo de trois minutes, intitulée «Let me be Frank» (Laissez-moi être Frank), jeu de mot entre «frank» qui se traduit par «franc» et le nom de son personnage de président criminel et glaçant dans «House of Cards», Frank Underwood.

En reprenant la même élocution que cet homme politique cynique prêt à tout pour défaire ses adversaires, l'acteur évoque les actions et manigances du personnage tout en insinuations, au point qu'il semble évoquer les accusations contre lui-même dans la réalité. Il s'adresse directement au spectateur, comme dans un épisode de «House of Cards». Il laisse entendre qu'il ne faut pas croire tout ce qu'on dit sur lui.

Après les premières accusations, celui qui a été récompensé à deux reprises aux Oscars pour ses rôles dans «Usual Suspects» (1995) et «American Beauty» (1999) - où il excellait dans le maniement d'une subtile ambiguïté - avait été débarqué par Netflix de la série «House of Cards», dont il tenait le premier rôle. Dans la dernière saison et épilogue de la série, sortie en novembre, son personnage Frank Underwood a disparu: il est mort dans son sommeil.

L'acteur a également été effacé du dernier film de Ridley Scott, «Tout l'argent du monde». Ses scènes ont été retournées in extremis par Christopher Plummer. (ats/nxp)

Créé: 25.12.2018, 09h13

Articles en relation

Kevin Spacey à nouveau accusé d'agression sexuelle

Etats-Unis L'acteur américain dans la tourmente depuis des accusations d'agression sexuelle voit une nouvelle plainte déposée à son encontre. Plus...

Plainte contre Spacey: les faits sont prescrits

Etats-Unis Une enquête avait été ouverte en avril, après la plainte d'un homme disant avoir été victime d'agression sexuelle de la part de Kevin Spacey en 1992. Plus...

Une nouvelle plainte vise Kevin Spacey

Agression sexuelle Une nouvelle plainte pour agression sexuelle vise l'acteur Kevin Spacey, a annoncé le procureur de Los Angeles mercredi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: May giflée
Plus...