Passer au contenu principal

Les investisseurs se frottent le ventre cette année

Toutes les classes d’actifs sont en forte hausse depuis le mois de janvier.

Le bas niveau des taux d’intérêt et les liquidités créées par les banques centrales ont soutenu les marchés financiers.
Le bas niveau des taux d’intérêt et les liquidités créées par les banques centrales ont soutenu les marchés financiers.
GETTY IMAGES

Ça rigole cette année pour les investisseurs. Que vous ayez acheté de l’or, du pétrole, des actions, de l’immobilier ou des obligations, de solides performances sont au rendez-vous. «La dernière fois que j’ai observé un phénomène de cette amplitude, c’était en 2006-2007, lors du gonflement de la bulle hypothécaire aux États-Unis», relève Alessandro Mauceri, CEO du gérant indépendant Memento à Genève.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.