Street Parade: imitation de bombe dans un sac

ZurichUn sac à dos contenant une imitation de bombe artisanale a été découvert à la fête zurichoise. Son propriétaire a été arrêté dimanche.

Les motifs du suspect ne sont pas connus.

Les motifs du suspect ne sont pas connus. Image: Photo d'archive/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le sac à dos suspect découvert pendant la Street Parade samedi à Zurich contenait une imitation de bombe artisanale, selon la police cantonale zurichoise. Le propriétaire du sac, un Allemand, a été arrêté dimanche soir à son domicile dans le canton d'Argovie.

Les motifs de l'homme de 31 ans ne sont pas encore connus. La police poursuit son enquête, a-t-elle ajouté dans un communiqué diffusé lundi. Elle écarte pour l'heure tout mobile idéologique. Un suspect appréhendé samedi soir, un Suisse de 35 ans, a quant à lui été libéré sans charge.

Samedi vers 20h00, la centrale d'engagement de la police a été alertée de la présence d'un objet suspect sur l'Utoquai, le long du lac. La zone a été bouclée pour des raisons de sécurité et les flux de visiteurs détournés. Un sac à dos a été contrôlé par des experts de l'institut médico-légal. La zone était à nouveau libre d'accès peu avant minuit. (ats/nxp)

Créé: 12.08.2019, 07h12

Articles en relation

Street Parade: les fans de techno survoltés

Zurich Quelque 850'000 «ravers» se sont bousculés dans les rues de Zurich à l'occasion de la 28e Street Parade. Plus...

L'agresseur de la Street Parade prend bien 10 ans

Tribunal fédéral Un jeune Suisse avait poignardé deux Français lors de la Street Parade en 2016. Le Tribunal fédéral confirme la peine décidée par la Cour suprême de Zurich. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Cycle genevois toujours aussi inégalitaire
Plus...