Hausse des dépenses pour l'environnement

SuisseSelon l'Office fédéral de l'environnement, la Suisse investit davantage pour préserver la nature.

La dépense nationale de protection de l'environnement a augmenté de 45% en 18 ans, en Suisse.

La dépense nationale de protection de l'environnement a augmenté de 45% en 18 ans, en Suisse. Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les dépenses pour la protection de l'environnement continuent de progresser en Suisse, passant de 8,5 milliards de francs en 2000 à 12,4 milliards en 2018, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS). Le nombre d'emplois du secteur a quasiment doublé.

La dépense nationale en faveur de la protection de l'environnement, qui englobe l'effort financier des ménages, des entreprises et des administrations publiques, a ainsi augmenté de 45% à prix courants en 18 ans, précise l'OFS dans un communiqué diffusé mardi. En pour cent du produit intérieur brut (PIB), elle est toutefois restée plus ou moins stable, sa part oscillant entre 1,9% et 1,7%. En 2018, elle était de 1,8 pour cent.

La plus grande partie de cette dépense concerne la gestion des déchets, qui s'élevait à 5,2 milliards de francs l'an passé, et la gestion des eaux usées (3,048 milliards). La protection de la biodiversité et des paysages, même si elle a plus que doublé entre 2000 et 2018, n'atteignait que 695 millions et celle du climat de 583 millions (contre 306 millions en 2000).

Valeur ajoutée en hausse

Durant cette même période, la valeur ajoutée du secteur environnemental a crû de 2,4% du PIB en 2000 à 3,1% en 2018, pour atteindre 21,3 milliards de francs. En parallèle, le nombre d'emplois du secteur environnemental a pratiquement doublé durant cette période, passant de 80'000 à 150'000 équivalents plein temps. Cette part correspondait à 3,7% de l'emploi total ou à 21,3 milliards de francs en 2018, contre 2,3% ou 10,9 milliards en 2000.

Ce secteur regroupe les activités produisant des biens ou des services destinés à protéger l'environnement ou à préserver les stocks de ressources naturelles, précise l'OFS. La hausse des emplois a été particulièrement importante dans la gestion des ressources énergétiques, avec plus de 53'000 nouveaux postes équivalents plein temps, et celle de la gestion et des économies d'énergie ou de chaleur (47'950). (ats/nxp)

Créé: 03.12.2019, 12h22

Articles en relation

Banquiers favorables à une taxe environnement

Environnement Le patron de l'Association suisse des banquiers est favorable à une taxe qui augmente le coût des émissions de gaz à effet de serre. Plus...

La planète dévastée, et ce n'est que le début

Environnement Les signataires de l'accord de Paris se réunissent à partir de lundi à Madrid pour la COP25. Ils ont du pain sur la planche. Plus...

Le Parlement européen déclare l'urgence climatique

Environnement La résolution a été adoptée à une majorité confortable par les députés européens pour maintenir la pression sur les dirigeants à l'approche de la COP25 sur le climat. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mayor et Queloz reçoivent leur prix Nobel à Stockholm
Plus...