L'expo de photos de l'OSR à nouveau saccagée

GenèvePour la deuxième fois en dix jours, l'exposition genevoise sur les cent ans de Orchestre de la Suisse romande a été vandalisée dans la nuit de samedi à dimanche.

Le photographe a lancé un appel à témoins sur les actes de vandalisme commis à l'encontre de son exposition de photos de l'OSR. (photo Twitter Niels Ackermann)

Le photographe a lancé un appel à témoins sur les actes de vandalisme commis à l'encontre de son exposition de photos de l'OSR. (photo Twitter Niels Ackermann)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une exposition en plein air de photographies consacrée au centenaire de l'Orchestre de la Suisse romande (OSR) a été vandalisée dans la nuit de samedi à dimanche sur le quai Wilson à Genève. C'est la deuxième fois en dix jours que ces clichés sont ciblés.

«Ce n'est pas une coïncidence», affirme Laurence Lesne-Paillot, porte-parole de l'OSR. Elle dénonce une «agression manifeste». Une plainte pénale contre inconnu sera déposée. Dimanche matin, la voirie a retrouvé 22 des 30 panneaux qui soutiennent les photographies à terre. Certains sont tordus. Il y a dix jours, 14 panneaux avaient été déjà été renversés. Niels Ackermann, le photographe genevois qui a réalisé ces images, espère pouvoir remettre en place rapidement l'exposition.

Contacté par Keystone-ATS, il se dit triste après ces actes de vandalisme qu'il ne comprend pas. Il souligne l'importance de mettre de l'art dans la rue à la portée de tous. Composée de 60 photos grand format, cette exposition met en valeur le travail des musiciens et de l'ensemble des métiers de l'OSR. Vernie mercredi en présence des autorités, l'exposition restera en place jusqu'à fin septembre. (ats/nxp)

Créé: 09.09.2018, 19h50

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Manuel Valls candidat à la mairie de Barcelone
Plus...