Passer au contenu principal

Caviezel remet ça à Lake Louise

Le Grison est monté sur la troisième marche du podium du super-G dimanche dans la station canadienne.

Mauro Caviezel compte désormais six podiums en carrière.
Mauro Caviezel compte désormais six podiums en carrière.
AP

A 31 ans, Mauro Caviezel est dans la forme de sa vie. Il a décroché dimanche la troisième place du super-G masculin de Lake Louise. Déjà rapide en descente la veille (6e), il fête ainsi le sixième podium de sa carrière. Le Grison de 31 ans se plaît dans la station canadienne puisqu’il avait déjà réussi pareille performance en 2018.

Feuz passe à côté

D’une manière plus générale, il se plaît en Amérique du Nord. Le Suisse est monté cinq fois sur la boîte durant la tournée outre-Atlantique qui marque le début de la saison. Les conditions y sont souvent régulières, avec des températures très basses et une neige verglacée. Un environnement qui convient parfaitement au style du skieur de Beverin.

Si Caviezel avait le sourire dimanche, Beat Feuz a connu un jour sans dans l’Alberta. La locomotive de l’équipe suisse en vitesse a concédé 1’’42 au vainqueur, l’Autrichien Matthias Mayer, échouant au 15e rang final. Le Bernois n’a ainsi pas pu confirmer la troisième place obtenue samedi en descente.

Janka est parti de trop loin

Un podium qu’il avait partagé avec son coéquipier Carlo Janka. Le Grison retrouvait ainsi les premières places pour la première fois depuis mars 2017. Une éternité. «C’est un début de saison parfait pour moi, s’était félicité en conférence de presse le vainqueur du grand Globe de cristal 2010. Je n’avais pas beaucoup de pression car j’ai eu de la peine ces dernières années. Monter sur le podium, c’est vraiment bien, ça me donne beaucoup de confiance pour la suite de la saison.»

Dimanche, Janka était contraint de s’élancer avec le dossard numéro 45 en super-G. Un handicap certain qui n’a pas permis à «Iceman» (18e) de se mêler à la lutte pour la victoire, malgré un thermomètre bloqué à -14 degrés et une piste en bon état.

Odermatt au rendez-vous

Enfin, le jeune Marco Odermatt continue de progresser. Très rapide sur le bas du parcours dimanche, le skieur de 22 ans (7e) a amélioré son meilleur résultat dans la discipline. Sa marge de progression laisse augurer de très belles promesses pour le reste de la saison.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.