Passer au contenu principal

L’Aquarius cherche un autre pavillon après le niet suisse

Le Conseil fédéral refuse de faire une exception. Le navire qui vient en aide aux réfugiés ne battra pas pavillon suisse. La décision divise.

Affrété en partenariat par SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, l’Aquarius vient au secours des migrants en Méditerranée, ici au large de la Libye en septembre 2017. Le navire est actuellement bloqué dans le port de Marseille. REUTERS/TONY GENTILE
Affrété en partenariat par SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, l’Aquarius vient au secours des migrants en Méditerranée, ici au large de la Libye en septembre 2017. Le navire est actuellement bloqué dans le port de Marseille. REUTERS/TONY GENTILE
Reuters

La décision est désormais officielle. La Suisse refuse d’accorder son pavillon au navire de sauvetage en mer Aquarius. «Le Conseil fédéral considère qu’il n’est pas en mesure d’appliquer la clause d’exception de la loi sur la navigation maritime au navire», estime le ministre des Affaires étrangères, Ignazio Cassis.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.