Passer au contenu principal

FinancesEn 2020, le déficit va flirter avec le milliard

Nathalie Fontanet, la conseillère d’État responsable des Finances, s’alarme et plaide pour davantage de rigueur.

«Nous ne pouvons pas augmenter les impôts. Impossible de taxer les entreprises. Le Conseil d’État ne va pas non plus créer un impôt Covid. La seule solution, c’est donc de baisser nos dépenses», explique Nathalie Fontanet, ministre des Finances.
«Nous ne pouvons pas augmenter les impôts. Impossible de taxer les entreprises. Le Conseil d’État ne va pas non plus créer un impôt Covid. La seule solution, c’est donc de baisser nos dépenses», explique Nathalie Fontanet, ministre des Finances.
Steeve Iuncker-Gomez


Les temps sont durs pour les finances publiques. Il y a un mois, la «Tribune de Genève» pronostiquait que le déficit du budget cantonal tournerait autour d’un milliard de francs, contre 590 millions prévus. Au Grand Conseil, vendredi, la ministre des Finances, Nathalie Fontanet, a confirmé l’estimation. Elle pense que la douloureuse variera effectivement de 800 millions à 1 milliard de francs. Il faudra se serrer la ceinture en 2021, assure-t-elle. Interview.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.