Les zones d'ombre entourant l'exécution de James Foley

Crise en IrakSans remettre en question l'assassinat du journaliste américain, des experts qui ont étudié la vidéo de l'exécution pensent qu'elle a fait l'objet d'un montage. Le rappeur londonien ne serait pas forcément le tueur.

Le 19 août 2014, l'Etat islamique (EI) a diffusé une vidéo sur Youtube intitulée «Message à l'Amérique». Voici une capture d'écran.

Le 19 août 2014, l'Etat islamique (EI) a diffusé une vidéo sur Youtube intitulée «Message à l'Amérique». Voici une capture d'écran. Image: Youtube

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'effroyable mise à mort de James Foley par un djihadiste de l'Etat islamique (EI) a été filmée puis publiée sur Youtube la semaine dernière. La vidéo qui s'intitule «Message à l'Amérique» a largement circulé sur les réseaux sociaux. Depuis, de nombreux experts se penchent sur ce film d'un peu moins de cinq minutes afin d'identifier l'auteur du crime ainsi que le lieu de l'exécution. Mais de nombreuses zones d'ombre n'ont pas encore été levées.

Une possible mise en scène

Une entreprise médico-légale collaborant habituellement avec la police britannique a analysé la séquence de 4 minutes et 40 secondes. Selon The Times, elle estime que la mort de James Foley a «probablement été mise en scène». «Personne ne conteste qu'à un moment donné une exécution a eu lieu. Mais je pense qu'il y a eu une mise en scène. Mon sentiment est que l'exécution a pu se produire après que la caméra a été arrêtée», a ainsi expliqué au quotidien un expert.

L'analyse minutieuse du film révèlerait par ailleurs des marques de montage. Ce qui permettrait d'expliquer pourquoi «le couteau a frappé le cou de la victime à plusieurs reprises sur la vidéo alors qu'on ne voit pas de sang à l'image», a-t-il ajouté.

Qui est le djihadiste de la vidéo?

La théorie d'une mise en scène de l'exécution pose la question de l'identité du meurtrier de James Foley. Selon les médias britanniques, le combattant masqué présent dans la séquence serait un rappeur londonien âgé de 24 ans, Abdel-Majed Abdel Mary, parti faire le djihad en Syrie.

Mais pour l'entreprise médico-légale sollicitée par The Times, cet individu présentant un fort accent londonien pourrait avoir été utilisé comme «homme de paille» pour les besoins de la propagande, mais ne serait pas forcément le tueur.

Deux djihadistes impliqués dans l'exécution?

Pour Ross Patel, un expert en médecine légale interrogé par CNN, l'analyse du film montre la présence d'un deuxième djihadiste. «Il y a eu un changement d'acteur», a-t-il déclaré. «On repère des différences subtiles mais notables dans la silhouette» de l'homme vêtu en noir, précise-t-il.

Un seul couteau?

L'analyse de l'arme accrédite également la théorie d'une mise en scène. En effet, selon CNN, le couteau que tient à la main l'extrémiste semble différent de celui filmé à côté du corps de James Foley.

Le lieu de l'exécution

Eliot Higgins, un analyste photo et vidéo qui a déjà étudié l'utilisation d'armes chimiques durant la guerre civile en Syrie, s'est penché sur la macabre exécution afin de déterminer le lieu de l'assassinat.

Il a conclu que James Foley a probablement été tué dans les collines au sud de la ville syrienne de Raqqa, note The Telegraph. Il a d'ailleurs géolocalisé précisément le site sur son blog.

(nxp)

Créé: 26.08.2014, 11h01

Galerie photo

La progression du groupe Etat islamique

La progression du groupe Etat islamique La fulgurante progression des djihadistes sunnites du groupe Etat islamique (EI) met en péril la sécurité de toute la région.

Articles en relation

L'assassin de James Foley serait un rappeur anglais

Etat Islamique L'identité de l'homme qui a décapité le journaliste aurait été trouvée par certains médias. Il s'agirait d'un ancien rappeur londonien. Son père était proche de Ben Laden. Plus...

Londres serait sur le point d'identifier le meurtrier de Foley

Etat islamique Les autorités britanniques seraient «sur le point» d'identifier le djihadiste encagoulé à l'accent anglais qui a décapité le journaliste James Foley dans une vidéo montrée au monde entier. Il s'agirait d'un Londonien de 23 ans. Plus...

La vidéo de l’exécution de James Foley mobilise le net

Crise en Irak Les réseaux sociaux ont supprimé la vidéo montrant l'exécution du journaliste James Foley. Sur Twitter, le hashtag #ISISmediablackout (blackout médiatique contre l'EI) circule largement. Plus...

L'armée US avait tenté de libérer James Foley

ETAT ISLAMIQUE Lors d'une mission secrète il y a quelques semaines, l'armée américaine avait tenté de libérer des otages en Syrie, en vain. Plus...

Le bourreau de Foley est probablement britannique

DECAPITATION Selon David Cameron, le bourreau apparu dans la vidéo de l'EI montrant la décapitation du journaliste est probablement un ressortissant britannique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un arbre s'abat au cimetière des Rois
Plus...