Zagreb remplit les conditions pour Schengen

Union européenne La Croatie, dernier membre entré dans l'UE en 2013, est prêt à rejoindre l'espace Schengen, selon la Commission européenne.

L'espace Schengen est actuellement composé de 26 pays, dont 22 membres de l'UE.

L'espace Schengen est actuellement composé de 26 pays, dont 22 membres de l'UE. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Commission européenne a estimé mardi que la Croatie remplit les «conditions nécessaires» pour une entrée dans l'espace Schengen. Il reviendra aux pays membres de prendre cette décision à l'unanimité.

La Commission a fait le bilan d'évaluations menées depuis 2016 sur les progrès réalisés par la Croatie, dernier membre entré dans l'UE en 2013, pour intégrer cette zone de libre circulation où les contrôles aux frontières ont été abolis, et à laquelle participent 26 pays.

«Je salue les efforts et la persévérance de la Croatie pour remplir toutes les conditions nécessaires pour rejoindre Schengen», a déclaré le président de la Commission Jean-Claude Juncker dans un communiqué. «Je fais confiance aux Etats membres pour prendre les bonnes décisions pour que la Croatie devienne bientôt un membre de Schengen à part entière».

Retour à un Schengen sans contrôles

Le commissaire chargé des migrations et des affaires intérieures Dimitris Avramopoulos a estimé lors d'une conférence de presse que l'entrée de la Croatie, ainsi que celle de la Bulgarie et de la Roumanie, permettrait de «renforcer» encore l'espace Schengen. «L'adhésion future à Schengen de la Croatie mais aussi de la Bulgarie et de la Roumanie est d'autant plus pertinente et nécessaire face aux défis actuels liés aux migrations et à la sécurité», a-t-il souligné.

Le commissaire a aussi réitéré son appel à «un retour à un fonctionnement normal de Schengen sans contrôles aux frontières intérieures». Six pays (Norvège, Suède, Danemark, Allemagne, Autriche et France) ont reconduit pour six mois le rétablissement temporaire des contrôles, généralement pour des raisons de sécurité. Membres de l'UE depuis 2007, la Bulgarie et la Roumanie frappent à la porte de l'espace Schengen depuis 2011. Sertains Etats, dont les Pays-Bas, se sont cependant montrés réticents à cette entrée.

L'espace Schengen, l'un des acquis les plus concrets de l'Union européenne, est actuellement composé de 26 pays, dont 22 membres de l'UE. Outre la Croatie, la Bulgarie et la Roumanie, les autres membres de l'UE qui n'en font pas partie sont Chypre, l'Irlande et le Royaume-Uni.

Progrès «suffisants» de la Bulgarie

La Commission a par ailleurs publié mardi son rapport sur les progrès réalisés par Sofia et Bucarest dans les domaines de la réforme de la justice, la lutte contre la corruption et (pour la Bulgarie) contre le crime organisé.

Elle a délivré un satisfecit à la Bulgarie, jugeant ses progrès «suffisants» pour remplir ses engagements. Elle a évoqué une possible décision sur une levée de sa surveillance renforcée «après avoir pris en compte les observations du Conseil et du Parlement européen», sans toutefois donner de calendrier.

En revanche, elle a souligné avoir exprimé plusieurs fois à Bucarest son inquiétude concernant sa réforme judiciaire et la lutte contre la corruption, regrettant que la Roumanie n'ait pas suivi ses recommandations formulées fin 2018. (ats/nxp)

Créé: 22.10.2019, 18h56

Articles en relation

La Croatie rêve de la belle époque du naturisme

Tendance Les personnes qui aiment être nues sur les plages peuvent compter sur un «marché de niche» en Croatie. Plus...

Espace Schengen: Berne doit plus investir

Suisse Le Conseil fédéral demande 100 millions de francs pour adapter le contrôle des frontières extérieures de l'espace Schengen. Plus...

Schengen: la Suisse durcit sa politique de visas

Immigration Les États Schengen entendent pouvoir exercer une plus grande pression sur les pays tiers peu coopératifs. Plus...

Rester dans Schengen/Dublin pour éviter le pire

Paid Post Un non à la révision de la loi sur les armes menace sérieusement les accords de Schengen/Dublin et risquerait donc de créer un appel d’air vers la Suisse pour les demandeurs d’asile. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Elections: le PLR impute sa défaite à Maudet
Plus...