Voyager 2 a atteint l'espace interstellaire

EspaceLa sonde Voyager 2 a atteint une zone où le vent solaire ne souffle plus après plus de 40 ans de voyage.

Montage de la NASA qui montre les emplacements des deux vaisseaux spatiaux Voyager, Voyager 1 (haut) et Voyager 2 (bas).

Montage de la NASA qui montre les emplacements des deux vaisseaux spatiaux Voyager, Voyager 1 (haut) et Voyager 2 (bas).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A 18 milliards de kilomètres de la Terre, après 41 années de voyage dans le système solaire, la sonde Voyager 2 a atteint une zone où le vent solaire ne souffle plus.

A cette distance extraordinaire, chaque message de Voyager 2 met seize heures et demie à atteindre la Terre. Par comparaison, le temps de communication à la vitesse de la lumière est de huit minutes pour Mars actuellement.

Les scientifiques de la Nasa ont confirmé lundi que Voyager 2 était sortie de l'héliosphère, la bulle protectrice de particules et de champs magnétiques créés par le Soleil. L'appareil a traversé l'héliopause, limite au-delà de laquelle ce vent solaire n'atteint plus les objets.

Mais la sonde reste techniquement dans le système solaire, dont la frontière est fixée aux confins du nuage d'Oort, bien au-delà de Pluton, et que la Nasa compare à «une grosse bulle épaisse autour du système solaire». Ce nuage, composé probablement de milliards de corps glacés, reste sous l'influence de la gravité du Soleil. Voyager 2 mettra encore 30'000 ans à traverser cette ceinture.

Lancée sous Jimmy Carter

En 2012, Voyager 2 est devenue la plus plus longue et la plus mythique mission de la Nasa. Ses instruments continuent d'envoyer des observations. Lancée alors que Jimmy Carter était président des Etats-Unis, elle a survolé Jupiter en 1979, puis Saturne, Uranus et Neptune, en 1989.

Comme elle fonctionnait encore après avoir dépassé Neptune, la Nasa a continué la mission. Les ingénieurs ont éteint ses caméras pour économiser son énergie.

Sa sonde jumelle, Voyager 1, qui a quitté la Terre seize jours après elle, a atteint l'espace interstellaire en 2012 et continue encore de fonctionner. Mais l'un de ses instruments cruciaux pour mesurer le vent solaire, baptisé Plasma Science Experiment, est tombé en panne en 1980.

Un territoire vierge

«Cette fois, c'est encore mieux», a dit Nicky Fox, directeur de la division d'héliophysique de la Nasa. «Les informations envoyées par les Voyager sur les limites de l'influence du Soleil nous donnent un aperçu inédit d'un territoire vraiment vierge».

Les deux sondes vont «très bien, pour des seniors», a dit Suzanne Dodd, directrice des communications interplanétaires de la Nasa. Selon elle, elles pourraient encore durer cinq ou dix ans, la seule limite étant la perte progressive de capacité de leur générateur à radioisotopes, qui fournit de l'énergie par la désintégration de matériaux radioactifs.

Les sondes emportent chacune des enregistrements de sons et d'images de la Terre sur des plaques en or et en cuivre. Même éteints, les engins continueront de voyager potentiellement des milliards d'années avec leurs disques, et «ces capsules temporelles pourraient un jour être les seules traces de la civilisation humaine», dit la Nasa sobrement dans son communiqué. (ats/nxp)

Créé: 10.12.2018, 21h36

Articles en relation

Des algues sollicitées pour respirer dans l'espace

Astronomie L'entreprise Ruag Space à Nyon va développer, à partir de micro-algues, un système de recyclage qui peut être utile à la vie dans l'espace. Plus...

Pékin va explorer la face cachée de la Lune

Espace La Chine a lancé un module d'exploration qui doit se poser sur la face cachée de la Lune. Une première mondiale. Plus...

La sonde InSight a capté le son du vent martien

Espace La sonde InSight, de la Nasa, a transmis à la Terre le son du vent martien, qui ressemble à une vibration sourde. Plus...

Une exoplanète gonflée à l'hélium

Espace Grâce au télescope Hubble, des chercheurs ont découvert une exoplanète de la taille de Neptune gonflée à l'hélium. Plus...

Une sonde américaine rattrape l'astéroïde Bennu

Espace La sonde américaine Osiris-Rex a rattrapé lundi l'astéroïde Bennu où elle doit prélever des échantillons en 2020. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Niki Lauda
Plus...