Passer au contenu principal

IndonésieLe volcan Sinabung en éruption fait fuir les habitants

Le Sinabung, situé sur l'île de Sumatra (nord-ouest), a craché des roches incandescentes et des cendres jusqu'à une hauteur de cinq km «plusieurs fois» samedi.

Le volcan indonésien Sinabung est à nouveau en éruption, obligeant les secouristes à interrompre leurs recherches d'éventuels nouveau corps. (3 février 2014)
Le volcan indonésien Sinabung est à nouveau en éruption, obligeant les secouristes à interrompre leurs recherches d'éventuels nouveau corps. (3 février 2014)
AFP
Le volcan indonésien Sinabung est à nouveau en éruption, obligeant les secouristes à interrompre leurs recherches d'éventuels nouveau corps. (3 février 2014)
Le volcan indonésien Sinabung est à nouveau en éruption, obligeant les secouristes à interrompre leurs recherches d'éventuels nouveau corps. (3 février 2014)
Keystone
Le Sinabung, qui était endormi depuis près d'un siècle, s'est déjà réveillé en août dernier et en septembre 2010. (12 janvier 2014)
Le Sinabung, qui était endormi depuis près d'un siècle, s'est déjà réveillé en août dernier et en septembre 2010. (12 janvier 2014)
AFP
1 / 20

Les éruptions au volcan Sinabung, dans l'ouest de l'Indonésie, ont provoqué des coulées de lave qui ont fait passer le nombre des évacués à plus de 25'000, a-t-on appris dimanche de source officielle.

De la lave, qui a commencé à couler du volcan il y a deux semaines, s'est à nouveau répandue dans les vallées environnantes, portant à 25'516 le nombre des évacués, contre 20'000 la semaine dernière, a ajouté le responsable. Les habitants vivant dans un rayon de cinq km ont été contraints de quitter la zone, ainsi que ceux résidant dans les sept km du cratère, sur le flanc sud-est.

Le Sinabung, qui était endormi depuis près d'un siècle, s'est déjà réveillé en août dernier et en septembre 2010. L'actuelle éruption a commencé en septembre 2013.

L'Indonésie, située sur la «ceinture de feu» du Pacifique, est le pays comptant le plus de volcans en activité au monde (129). Le Merapi, sur l'île centrale de Java, avait provoqué la mort de 350 personnes fin 2010.

ats/afp

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.