Passer au contenu principal

Vladimir Poutine pourra rester au Kremlin au-delà de 2024

Le président russe a été autorisé par les députés à se représenter grâce à la réforme de la Constitution, qui, parmi d’autres amendements, introduira la notion de «foi en Dieu».

Poutine a pris la parole avant le vote de la Douma, mardi.
Poutine a pris la parole avant le vote de la Douma, mardi.
AP

Menée au pas de charge depuis le discours surprise de Vladimir Poutine du 15 janvier, la réforme de la Constitution russe vient de connaître un nouveau coup d’accélérateur. Alors que les députés de la Douma ont approuvé mardi en seconde lecture les amendements, le chef du Kremlin est venu en personne au milieu des débats. Cette visite s’est accompagnée d’un énième coup de théâtre. Une députée de Russie unie, le parti du Kremlin, a proposé un amendement qui, de facto, remettrait les compteurs à zéro à l’occasion de la réforme et autoriserait Vladimir Poutine à se représenter.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.