Vives réactions après les propos du pape

HomosexualitéLors d'une conférence de presse dimanche, le souverain pontife a associé l'homosexualité à une maladie mentale. Des associations françaises indignées ont réagi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les associations de défense des droits LGBT en France (lesbiennes, gays, bi, trans) ont dénoncé lundi les propos «irresponsables» tenus dimanche par le pape François préconisant le recours à la psychiatrie lorsque des parents constatent les orientations homosexuelles de leurs enfants.

A un journaliste qui demandait au pape ce qu'il dirait à des parents constatant les orientations homosexuelles de leur enfant, le souverain pontife a répondu qu'«il y a beaucoup de choses à faire par la psychiatrie, pour voir comment sont les choses». Le pape s'exprimait dans l'avion qui le ramenait dimanche d'Irlande à Rome.

«Nous condamnons ces propos qui renvoient à l'idée que l'homosexualité est une maladie. Or, s'il y a une maladie, c'est cette homophobie ancrée dans la société qui persécute les personnes LGBT», a réagi auprès de l'AFP Clémence Zamora-Cruz, porte-parole de l'Inter-LGBT.

Ces paroles sont «choquantes car elles ciblent les enfants», a-t-elle poursuivi, rappelant que «des études ont démontré que le risque de suicide était plus élevé que la moyenne chez les jeunes LGBT».

Longue liste de «pardons»

«Graves et irresponsables», ces propos «incitent à la haine des personnes LGBT dans nos sociétés déjà marquées par des niveaux élevés d'homophobie et de transphobie», a réagi de son côté SOS Homophobie sur Twitter.

«J'aimerais que le pape François n'utilise pas les homosexuels pour qu'on cesse de parler des prêtres pédophiles», a pour sa part commenté Catherine Michaud, présidente de GayLib.

Le Vatican retire le terme

Le mot «psychiatrie» a été retiré du verbatim publié lundi par le service de presse du Vatican «pour ne pas altérer la pensée du pape», a expliqué à l'AFP une porte-parole du Vatican. «Quand le pape se réfère à la 'psychiatrie', il est clair qu'il le fait comme un exemple qui rentre dans les différentes choses qui peuvent être faites», a-t-on expliqué de même source.

«Mais avec ce mot, il n'avait pas l'intention de dire qu'il s'agissait d'une maladie psychiatrique, mais que peut-être il fallait voir comment sont les choses au niveau psychologique», a ajouté cette porte-parole.

Ce n'est pas la première fois que le Vatican retouche des déclarations faites par le pape, lors de la traditionnelle conférence de presse qu'il donne dans l'avion du retour de ses voyages à l'étranger.

Selon l'agence I.Media, spécialisée sur le Vatican, le service de presse du Saint-Siège avait retiré en 2007 une phrase entière prononcée par Benoît XVI. Dans cette phrase alors supprimée, il affirmait au sujet de Mgr Oscar Romero, archevêque de San Salvador, assassiné en 1980: «Je ne doute pas que lui-même mérite d'être béatifié, mais nous devons considérer le contexte».

Longue liste de «pardons»

Dimanche, lors d'une messe géante à Dublin, le pape François a égrené une longue liste de «pardons» aux victimes d'abus commis par le clergé ou des institutions religieuses en Irlande, et s'est vu lui-même durement accuser d'avoir couvert un prélat soupçonné d'abus.

En 2013, le pape avait fait preuve d'une ouverture inédite à l'égard des personnes homosexuelles avec sa fameuse formule «qui suis-je pour juger?», sans pour autant remettre en cause la doctrine de l'Eglise qualifiant l'homosexualité d'acte «désordonné».

L'homosexualité ne figure plus sur la liste des maladies mentales de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis 1990. (afp/nxp)

Créé: 27.08.2018, 11h12

Articles en relation

Enfants homos: le pape conseille la psychiatrie

Religion Le pape a recommandé dimanche la psychiatrie pour l'homosexualité décelée à l'enfance. Plus...

Abus: le pape François demande «pardon»

Irlande Le pontife suprême a «imploré le pardon du Seigneur» lors de sa visite de deux jours en Irlande en plein scandale sur les abus sexuels. Plus...

En pleine tempête, le pape se rend en Irlande

Religion Le souverain pontife va atterrir samedi à Dublin pour tenter de redorer l'image de l'Eglise catholique minée par des scandales de pédophilie. Plus...

Le pape condamne «avec force ces atrocités»

Pédophilie Le pape François a réagi aux abus sexuels commis sur plus de 1000 enfants par des centaines de prêtres pendant des décennies. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La Suisse, nid d'espions
Plus...