Un violent orage fait cinq morts au moins

PologneUn groupe de touristes présents sur le mont Giewont, en Pologne, a été frappé par la foudre, jeudi.

L'endroit touché par la foudre est un site très touristique.

L'endroit touché par la foudre est un site très touristique. Image: Photo d'archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La foudre a fait au moins quatre morts et plus de vingt blessés, dont deux enfants, du côté polonais des monts Tatras, et un mort côté slovaque, selon les services de secours des deux pays. Trois blessés sont en réanimation, a précisé le chef des secours en montagne polonais Jan Krzysztof.

Le plus grand nombre de blessés ont été touchés par la foudre dans la zone du mont Giewont. Selon un responsable du parc national des Tatras cité par l'agence de presse polonaise PAP, la foudre aurait touché une chaîne dont se servent les touristes pour gagner plus facilement le sommet.

Changement de temps

Selon les médias polonais, dont la chaîne privée TVN24, la foudre aurait frappé aussi une grande croix métallique installée au sommet du mont Giewont, proche de la grande station de montagne de Zakopane, au moment où s'y trouvait un important groupe de touristes.

La majorité des blessés, transportés par plusieurs hélicoptères, ont été hospitalisés dans la station de Zakopane. D'autres blessés ont été soignés à Cracovie et à Nowy Targ. Le temps a changé brusquement à la mi-journée, d'épais nuages recouvrant rapidement le ciel qui, clair dans la matinée, avait incité de nombreux estivants à s'engager sur des pistes des Tatras.

(afp/nxp)

Créé: 22.08.2019, 15h43

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...