Passer au contenu principal

La vague du virus submerge Paris

Désormais, l’Île-de-France est en première ligne de la contagion. Va-t-elle tenir?

«Sur les huit derniers jours, on est passé de 350 patients en réanimation à 1293 en Île-de-France», relevait vendredi matin le professeur Bruno Riou, qui dirige la cellule de crise des hôpitaux de Paris.
«Sur les huit derniers jours, on est passé de 350 patients en réanimation à 1293 en Île-de-France», relevait vendredi matin le professeur Bruno Riou, qui dirige la cellule de crise des hôpitaux de Paris.
Getty Images

Inéluctablement, la vague du coronavirus progresse en France. Après avoir submergé le Grand Est, elle touche maintenant le Nord et plus encore la région parisienne. Les hôpitaux y disposent encore de réserves de capacités, mais la progression des cas graves est très rapide.

«Sur les huit derniers jours, on est passé de 350 patients en réanimation à 1293 en Île-de-France», relevait vendredi matin le professeur Bruno Riou, qui dirige la cellule de crise des hôpitaux de Paris. «La mobilisation est exceptionnelle, mais elle risque de ne pas suffire.» Pour l’ensemble des hôpitaux de la région, 1500 lits en réanimation sont dédiés aux malades affectés du Covid-19, et «plusieurs centaines» devraient encore être créés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.