Une vague de froid fait grelotter l'Arabie saoudite

MétéoLe pays connaît sa plus intense vague de froid depuis 2016. Les températures sont négatives dans plusieurs villes.

Dans l'Irak voisin, Bagdad s'est réveillée mardi sous un manteau de neige.

Dans l'Irak voisin, Bagdad s'est réveillée mardi sous un manteau de neige. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une vague de froid s'est abattue ces deux derniers jours sur l'Arabie saoudite, la plus intense depuis 2016 dans ce pays désertique, avec des températures nocturnes négatives dans des villes du nord.

Il a fait moins cinq degrés à Tarif, à la frontière avec la Jordanie, moins trois à Haïl, plus à l'Est, et moins deux à Arar, à la frontière avec l'Irak, d'après les services météorologiques.

Dans la capitale Ryad (centre), la température a frôlé zéro degré et les rues ont été désertées dans la nuit de mardi à mercredi et la nuit suivante. «Le pays connaît sa plus intense vague de froid depuis 2016», a déclaré Hassan Abdallah, du centre météorologique Wasm. L'Arabie saoudite est réputée pour sa chaleur extrême pendant la saison estivale.

Neige à Bagdad

Dans l'Irak voisin, où les étés sont également caniculaires, les habitants de la capitale se sont réveillés mardi sous un manteau de neige. Bagdad n'avait pas connu un tel phénomène depuis 12 ans, et il s'agissait de la seconde fois uniquement en plus d'un siècle. (afp/nxp)

Créé: 13.02.2020, 13h15

Articles en relation

Bagdad s'est réveillée sous un manteau blanc

Irak La neige recouvre ce matin la capitale irakienne. Un phénomène rarissime dans ce pays du Moyen-Orient. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus est à Genève
Plus...