Un candidat à la présidentielle se retire

AfghanistanUn adversaire du président afghan Ashraf Ghani pour les prochaines élections a suspendu sa campagne.

Hanif Atmar estime que «le processus électoral a été entaché par les actions illégales de l'équipe dirigeante».

Hanif Atmar estime que «le processus électoral a été entaché par les actions illégales de l'équipe dirigeante». Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un candidat à la présidentielle afghane du 28 septembre, considéré comme un challenger crédible au président Ashraf Ghani qui brigue un second mandat, a indiqué jeudi avoir suspendu sa campagne.

«L'équipe de Paix et modération», le mouvement politique créé par Hanif Atmar, ancien conseiller à la Sécurité nationale d'Ashraf Ghani, «a décidé à l'unanimité de suspendre sa campagne», est-il indiqué dans un communiqué.

Sans se retirer définitivement de la course, Hanif Atmar déclare que son mouvement «prendra les décisions nécessaires en fonction de la situation future».

Hanif Atmar estime que «le processus électoral a été entaché par les actions illégales de l'équipe dirigeante et a complètement perdu en crédibilité». Selon lui, «rien ne garantit la transparence, la liberté et l'équité de ces élections».

Menaces croissantes

Il juge également que «les menaces qui pèsent sur le processus électoral se multiplient de jour en jour et menacent non seulement les équipes électorales mais mettent également en danger la vie de millions d'Afghans qui participeront à l'élection».

Les talibans ont appelé mardi leurs combattants à s'opposer «dans toute la mesure de leurs capacités» au processus électoral en cours, menaçant les rassemblements «qui pourraient devenir des cibles potentielles».

La campagne de Hanif Atmar est par ailleurs entachée de rumeurs de dissensions internes avec ses colistiers, candidats aux postes de vice-président. Avec le retrait, au moins temporaire, d'un challenger crédible au président Ghani, seul le chef de l'exécutif, Abdullah Abdullah, demeure un adversaire sérieux.

Possible report

De nombreux observateurs estiment par ailleurs que le scrutin, déjà reporté à deux reprises, pourrait ne pas se tenir à la date prévue afin de libérer un espace pour la conclusion d'un accord de paix avec les talibans.

Les Etats-Unis et les insurgés mènent depuis samedi des tractations à Doha et un accord potentiel pourrait ouvrir la voie à des discussions de paix formelles entre les talibans et une équipe de négociation du gouvernement afghan.

Dans un message publié jeudi avant les festivités de l'Aïd el-Kébir, la plus grande fête musulmane qui s'ouvre samedi, le plus haut dirigeant taliban, Haibatullah Akhundzada, n'a pas fait état des pourparlers en cours mais a raillé l'armée américaine.

«Nous croyons que le temps de la mort et de l'humiliation de ces tyrans est proche, si Allah le veut», a-t-il dit.

Selon un sondage effectué par la Fondation pour des élections transparentes en Afghanistan (TEFA) auprès de 5200 personnes, 57,13% des sondés ont répondu qu'ils ne se déplaceront pas pour voter. Ils mettent notamment en avant la crédibilité du scrutin et la menace d'attentats. (ats/nxp)

Créé: 08.08.2019, 18h50

Articles en relation

Les négociations entre USA et talibans progressent

Géopolitique Washington désire retirer ses soldats d'Afghanistan, mais veut au préalable obtenir des insurgés l'assurance qu'ils cesseront tout lien avec Al-Qaïda. Plus...

Un petit Afghan fête sa prothèse en dansant

Kaboul Un petit garçon de 5 ans, que l'on voit danser pour fêter sa prothèse, a ému l'Afghanistan et la Toile. La vidéo mise sur Twitter, a été vue plus de 500'000 fois en 24 heures. Plus...

Accord pour le retrait des troupes d'Afghanistan

diplomatie Malgré leur rivalité, les Etats-Unis, la Russie et la Chine se sont entendus sur le retrait des troupes étrangères d'Afghanistan. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.