UE: Facebook doit «coopérer pleinement»

Cambridge AnalyticaLa Commission européenne est revenue jeudi sur la tourmente dans laquelle se trouve plongé le célèbre réseau social.

L'autorité britannique chargée de la protection des données, ainsi que l'autorité italienne de la concurrence, ont ouvert des enquêtes visant Facebook.

L'autorité britannique chargée de la protection des données, ainsi que l'autorité italienne de la concurrence, ont ouvert des enquêtes visant Facebook. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Commission européenne a demandé jeudi à Facebook de «coopérer pleinement» avec les enquêteurs européens sur le scandale Cambridge Analytica. Cette société a exploité les données personnelles de dizaines de millions d'utilisateurs du réseau social.

«Ce qui me préoccupe particulièrement, c'est l'information des citoyens européens touchés par le scandale», a dit la commissaire à la Justice, Vera Jourova. Elle s'exprimait lors d'un compte-rendu d'une discussion téléphonique «constructive et ouverte» avec la numéro 2 du réseau social américain, Sheryl Sandberg.

«On m'a dit que Facebook a commencé à informer les gens cette semaine», a ajouté Vera Jourova, dont les services avaient indiqué la semaine passée que les données de «jusqu'à 2,7 millions» d'Européens «pourraient avoir été transmises à Cambridge Analytica de manière inappropriée», et utilisées à des fins politiques.

Zuckerberg doit venir s'expliquer

«J'ai exhorté Facebook à coopérer pleinement avec les enquêteurs européens, également au plus haut niveau de l'entreprise», a indiqué la commissaire. Celle-ci dit avoir «conseillé» que le patron de l'entreprise américaine, Mark Zuckerberg, «accepte l'invitation» à venir s'expliquer devant le Parlement européen.

L'autorité britannique chargée de la protection des données, ainsi que l'autorité italienne de la concurrence, ont ouvert des enquêtes visant Facebook. L'instance de coopération des autorités chargées de la protection des données au sein de l'UE, le «G29», s'est également saisie du dossier, offrant son appui aux enquêtes nationales.

«Vérification approfondie» prévue

Facebook a confirmé jeudi à Vera Jourova que d'autres applications que celle liée au scandale de Cambridge Analytica ont pu «récolter les données personnelles des utilisateurs et de leurs amis» sur le réseau social.

«J'ai été informée que Facebook prévoit une vérification approfondie de toutes ces applications, mais que cela prendra beaucoup de temps», a dit la commissaire après sa conversation avec Mme Sandberg.

«Nous avons également discuté de la question plus large de l'impact sur les processus démocratiques et les futures élections», a-t-elle précisé, indiquant que la Commission et Facebook poursuivraient leurs échanges «au cours des semaines et des mois à venir».

Longuement auditionné cette semaine par des parlementaires américains, Mark Zuckerberg a fait amende honorable pour les «erreurs» passées de Facebook, acceptant le principe d'une régulation des acteurs du monde numérique. (ats/nxp)

Créé: 12.04.2018, 21h58

Articles en relation

Les données du patron de FB ont été détournées

Cambridge analytica Le boss de Facebook était entendu par les parlementaires américains, mercredi, pour le deuxième jour consécutif. Plus...

Zuckerberg s’apprête à «suer à grosses gouttes»

Scandale Facebook Le patron de Facebook va répondre pour la première fois aux questions de parlementaires américains très remontés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...