La Turquie réintègre des fonctionnaires limogés

Putsch manquéPlus de 1800 fonctionnaires ont retrouvé leur poste après avoir été radiés suite au putsch de 2016.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les autorités turques ont réintégré par décret-loi plus de 1 800 fonctionnaires qui avaient été limogés dans le cadre des purges lancées après le putsch manqué de juillet 2016, a rapporté vendredi l'agence de presse étatique Anadolu.

Ces 1 823 personnes avaient été initialement radiées après avoir été accusées d'avoir téléchargé ByLock, une messagerie cryptée qu'Ankara considère comme l'outil de communication privilégié des putschistes. Mais les autorités ont annoncé fin décembre avoir déterminé que plusieurs milliers de personnes avaient téléchargé l'application en question à leur insu.

Plus de 140'000 personnes ont été limogées ou suspendues des institutions turques depuis la tentative de coup d'Etat imputée par Ankara au prédicateur Fethullah Gülen, installé aux Etats-Unis et qui nie les faits.

En outre, environ 55'000 personnes ont été incarcérées dans le cadre de ces purges qui ont également touché les milieux prokurdes et des médias critiques.

Pas de compensation

Parmi les personnes réintégrées par le décret-loi publié dans la nuit de jeudi à vendredi, figurent notamment 544 employés du ministère de l'Education nationale, 458 de la direction générale de la Sûreté et 204 du ministère de la Santé, selon un décompte d'Anadolu. Elles recevront un salaire pour toute la durée durant laquelle elles sont restées sans emploi, mais ne peuvent demander de compensation, ajoute Anadolu.

Le procureur d'Ankara a déclaré fin décembre que 11'480 personnes ont téléchargé ByLock sans le savoir, en voulant accéder à d'autres applications mobiles. Une stratégie des réseaux gulénistes, selon lui, pour masquer les véritables utilisateurs de la messagerie. Par ailleurs, 262 personnes ont été radiées par le décret-loi paru dans la nuit de jeudi à vendredi. (afp/nxp)

Créé: 12.01.2018, 08h59

Articles en relation

Erdogan s'en prend à un journaliste de France 2

France-Turquie Le président turc n'a pas apprécié une question sur la livraison supposée d'armes par Ankara à l'EI en Syrie, en 2014. Il s'exprimait lors de sa visite à Paris. Plus...

Nouvelle purge en Turquie: 2700 renvois

Limogeage Un total de 2756 personnes ont été renvoyées au sein notamment des ministères de l'Intérieur, des Affaires étrangères et de la Défense. Plus...

Des dizaines d'ex-membres de la sécurité arrêtés

Turquie Les autorités soupçonnent ces anciens responsables d'avoir partie liée avec la tentative de coup d'Etat de juillet 2016. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Venise sous les eaux
Plus...