Trump tweete un message le traitant de «fasciste»

Etats-UnisCes cafouillages interviennent dans un moment délicat pour le président, très critiqué après les violences survenues à Charlottesville.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Donald Trump aime tweeter tôt le matin, le plus souvent en regardant la télévision. Mardi, depuis la Trump Tower où il passe quelques jours, le président américain est allé un peu trop vite: il a retweeté un message d'un homme qui le traitait de «fasciste», avant de le supprimer une vingtaine de minutes plus tard.

Cet homme répondait à un tweet de Fox News relatant que le locataire de la Maison Blanche envisageait de gracier Joe Arpaio, un ancien shérif de l'Arizona très controversé en raison de son zèle envers les clandestins.

«C'est un fasciste, ce n'est pas surprenant», a tweeté Mike Holden, avant de réaliser avec stupeur que le président américain avait partagé son message avec ses quelque 35 millions d'abonnés. «J'annonce mon retrait de Twitter, je ne ferai jamais mieux», a-t-il lancé, amusé, avant d'ajouter à sa «bio» ce message ironique: «Officiellement soutenu par le président des Etats-Unis. J'aurais aimé que ce soit flatteur».

Autre cafouillage

Donald Trump a également retweeté, puis supprimé, un dessin montrant un journaliste portant un logo CNN écrasé par un train. Ces cafouillages interviennent dans un moment délicat pour le président américain, très critiqué pour ses atermoiements après les violences qui ont secoué la petite ville de Charlottesville.

S'il a fini par dénoncer des «violences racistes» lundi, deux jours après le drame, nombre d'élus, y compris de son propre camp, ont regretté qu'il ait mis autant temps à le faire, nourrissant les interrogations sur ses rapports avec une partie de la droite alternative, ou «Alt Right». (afp/nxp)

Créé: 15.08.2017, 16h13

Galerie photo

En images, les décisions de Trump à la Maison Blanche (Janvier-juin 2017)

En images, les décisions de Trump à la Maison Blanche (Janvier-juin 2017) Dès son intronisation, le nouveau président a signé des décrets souvent controversés qui tranchent avec l'administration Obama. Sa présence à la Maison Blanche continue de faire des remous auprès des citoyens.

Galerie photo

Etats-Unis: une voiture fonce sur des manifestants à Charlottesville

Etats-Unis: une voiture fonce sur des manifestants à Charlottesville Une voiture a foncé sur la foule rassemblée samedi à Charlottesville, faisant un mort et plusieurs blessés

Articles en relation

Désamour croissant entre Trump et les patrons

Drame de Charlottesville Six patrons et représentants américains ont quitté leurs postes de conseillers de Trump, jugé lent à condamner l’extrême droite après les violences de Charlottesville. Plus...

Sous la pression, Trump dénonce le racisme

Etats-Unis Deux jours après ses déclarations controversées, le président a critiqué les «violences racistes» de samedi à Charlottesville. Plus...

Les silences de Trump suscitent la polémique

Heurts à Charlottesville Accusé d'indulgence avec l'extrême-droite, le président américain a réagi et condamné «toutes les formes de violence». Plus...

Pékin menace Trump de représailles

Commerce Suite aux accusations de «vol de propriété intellectuelle» proférées par le président américain, la Chine hausse le ton. Plus...

Face à Trump, Maduro mobilise ses troupes

Venezuela Suite aux menaces d'intervention armée de Donald Trump, le président vénézuélien a ordonné des exercices militaires. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Article audio

Le Matin Dimanche
Polémique: les fast-foods débarquent dans les écoles suisses. Un bon plan pour les étudiants fauchés? Et leur santé alors? Ecoutez l'article!

Les plus partagés Monde

Caricatures

Le Tessin uni derrière Cassis
Plus...