Passer au contenu principal

Donald Trump oblige, Berlin va devoir revoir sa défense

L’Allemagne veut réduire sa dépendance militaire et celle du Vieux-Continent à l’égard du «grand frère» américain. En réarmant.

Barack Obama a eu beau rassurer Angela Merkel hier à Berlin sur la loyauté des Américains envers l’Europe, rien n’y a fait. Après l’élection de Donald Trump, les Allemands ne sont pas dupes: le futur président des Etats-Unis ayant remis en cause pendant la campagne les principes mêmes du Traité de l’Atlantique Nord et de son organisation (OTAN), l’Europe et donc l’Allemagne vont être forcées de repenser leur défense.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.