Trump gèle l'importation de trophées d'éléphants

Etats-UnisLe président américain a plié face aux associations de défense des animaux et de l'environnement.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Donald Trump a gelé vendredi soir l'autorisation d'importer des trophées d'éléphants tués au Zimbabwe et en Zambie. La décision de son gouvernement de réinstaurer ces permis n'aura duré que 24 heures face au tollé qu'elle a provoqué.

Les associations de défense des animaux et de l'environnement aux Etats-Unis et à travers le monde étaient montées aux barricades contre la mesure, qui revenait sur une interdiction imposée par le gouvernement de l'ancien président américain Barack Obama.

Le président Donald Trump a annoncé sur Twitter le «gel de la décision sur les trophées le temps qu'(il) vérifie les faits sur la conservation», promettant de donner «rapidement» des nouvelles.

«Le président et moi avons parlé et nous pensons tous les deux que la conservation et des populations (d'animaux) en bonne santé sont essentielles. Par conséquent (...), la délivrance de permis est gelée pendant que la décision est passée en revue», a abondé dans un communiqué Ryan Zinke, ministre des ressources naturelles.

Défenses d'ivoire

M. Trump semble avoir tenu compte du tollé quasi unanime de la décision, qui rouvrait la possibilité pour les chasseurs américains de revenir aux Etats-Unis par exemple avec des pieds, des têtes, ou encore de très recherchées défenses d'ivoire d'éléphants.

En émettant à nouveau des permis autorisant l'importation de trophée, l'administration américaine exploitait un aspect de la loi américaine sur les espèces en danger, qui stipule que l'importation de tels trophées peut être légale si preuve est apportée que la chasse bénéficie à la conservation plus large des espèces.

«La chasse pour le loisir, légale, bien encadrée, dans le cadre d'un programme, peut bénéficier à la conservation de certaines espèces en incitant les populations locales à conserver les espèces et en injectant l'argent dans la conservation», expliquait ainsi l'USFWS jeudi.

Selon l'organisation Great Elephant Census, le nombre de pachydermes a chuté de 30% entre 2007 et 2014 en Afrique, avec une baisse de 6% pour le Zimbabwe. (ats/nxp)

Créé: 18.11.2017, 07h02

Articles en relation

La lettre au vitriol de Brigitte Bardot à Trump

France L'administration Trump autorise à nouveau les chasseurs américains à importer des trophées d'éléphants. Brigitte Bardot s'insurge. Plus...

Trophées d'éléphants: importation réautorisée

Etats-Unis Les chasseurs sont de nouveau autorisés à importer des trophées d'éléphants tués au Zimbabwe et en Zambie, a décidé l'administration Trump jeudi. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le rendez-vous manqué de Trump et Kim Jong-Un
Plus...