Trump dit avoir reçu une «superbe» lettre de Kim

Tirs de missiles Le président américain a évoqué un courrier du leader nord-coréen fournissant des explications sur les récents tirs de missiles par Pyongyang.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Donald Trump a déclaré vendredi avoir reçu une nouvelle «superbe lettre» du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, qui lui a présenté les récents tirs de missiles par Pyongyang comme des représailles aux exercices militaires conjoints menés par les Etats-Unis et la Corée du Sud.

Mises en garde de Pyongyang

«Il n'était pas content au sujet des manoeuvres militaires», a rapporté le président américain, expliquant avoir reçu jeudi ce courrier, «vraiment très beau du début à la fin».

«Vous savez que je ne les ai jamais aimées non plus», a-t-il ajouté à propos des manoeuvres, insistant une fois de plus sur son entente avec le numéro un de la Corée du Nord, malgré l'impasse dans les négociations sur le désarmement nucléaire du pays reclus.

Le milliardaire républicain a aussi dit penser qu'il y aurait une quatrième rencontre avec Kim Jong Un, sans toutefois donner plus de précisions, notamment sur le calendrier.

Washington et Séoul ont donné lundi le coup d'envoi d'exercices militaires conjoints annuels, en dépit des mises en garde de Pyongyang, qui prévient que ces manoeuvres risquent de faire capoter les pourparlers avec les Etats-Unis sur le nucléaire.

Tirs «très communs»

La Corée du Nord a d'ailleurs réagi en estimant que cela témoignait d'un manque de «volonté politique» des deux pays d'améliorer les relations et d'aller vers la paix.

Parallèlement, les Nord-Coréens ont tiré ces dernières semaines à quatre reprises des missiles de courte portée, des essais déjà publiquement présentés comme un avertissement contre les exercices américano-sud-coréens. Donald Trump a minimisé à plusieurs reprises ces tirs de missiles, estimant qu'ils étaient très «communs».

Le président des Etats-Unis a déjà critiqué par le passé, notamment après avoir rencontré pour la première fois Kim Jong Un en juin 2018 à Singapour, les manoeuvres militaires entre Séoul et Washington, qu'il avait dit juger trop coûteuses et aussi «très provocatrices» -- reprenant ainsi à son compte la rhétorique nord-coréenne.

Il avait d'ailleurs annulé les exercices de l'été dernier et ceux prévus au printemps ont été réalisés dans une version revue à la baisse. (afp/nxp)

Créé: 09.08.2019, 17h38

Articles en relation

Tirs de missiles: un «avertissement», dit Kim

Corée du Nord Kim a qualifié mercredi les derniers tirs nord-coréens d'«avertissement» à Washington et à Séoul. Plus...

Séoul et Washington lancent leurs exercices

Péninsule coréenne Malgré le désaccord de Pyongyang, la Corée du Sud et les Etats-Unis ont débuté leurs manoeuvres militaires annuelles. Plus...

Trump tempère toujours face à Pyongyang

Tirs de missiles Alors que la Corée du Nord enchaîne les tirs de missiles, le président américain continue d'affirmer que son accord avec Kim tient. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...