Trump choisit pour vice-président un ultra homophobe et antiavortement

Etats-UnisLe candidat républicain a annoncé ce vendredi que son colistier sera Mike Pence, un gouverneur ultraconservateur.

Donald Trump et Mike Pence

Donald Trump et Mike Pence

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Donald Trump aime les effets de surprise. Après avoir cultivé ces derniers jours le suspense sur l’identité de son candidat à la vice-présidence, puis repoussé, en invoquant l’attentat de Nice, sa conférence de presse prévue ce vendredi à New York, le milliardaire républicain a finalement révélé ce vendredi sur Twitter que Mike Pence sera son colistier lors de la présidentielle américaine du 8 novembre. Le gouverneur ultraconservateur de l’Indiana a devancé Chris Christie, le gouverneur du New Jersey, et Newt Gingrich, l’ancien président de la Chambre des représentants.

Newt Gingrich avait résumé jeudi le dilemme auquel Donald Trump était confronté. «Je lui ai dit de manière assez directe qu’il avait le choix entre deux pirates sur le ticket (ndlr: présidentiel) ou alors un pirate et une personne relativement stable et plus normale», avait-il affirmé sur Facebook en faisant allusion à la personnalité beaucoup plus discrète de Pence que celle de Donald Trump ou la sienne. Newt Gingrich avait aussi proposé jeudi peu après l’attentat de Nice un «test de la charia» pour les musulmans résidant aux Etats-Unis: «Franchement, nous devrions tester toutes les personnes ayant des racines musulmanes», avait-il affirmé sur Fox News. «Si elles croient en la charia, nous devrions les renvoyer.»

La guerre des fausses couches

Mike Pence est un politicien républicain de carrière, beaucoup moins sulfureux que Trump ou Gingrich. Cet homme de 57 ans, méconnu du grand public américain, a néanmoins de nombreux détracteurs dans l’Indiana. Il s’est attiré les foudres des grandes compagnies en signant, en 2015, une loi sur la liberté religieuse discriminant la communauté homosexuelle. Ce fiasco l’a forcé à faire machine arrière.

Le colistier de Donald Trump a aussi été critiqué par de nombreuses femmes de son Etat en promouvant une loi contre l’avortement si restrictive qu’elle incluait les fausses couches. En signe de protestation, des militantes d’un groupe intitulé «Menstruations pour Pence» ont appelé le gouverneur pendant des semaines pour lui annoncer qu’elles avaient leurs règles. Le texte a finalement été déclaré anticonstitutionnel.

Le plus extrême de notre génération

John Podesta, le chef de la campagne d’Hillary Clinton, s’est fait vendredi l’écho de ces critiques. Il a catalogué Mike Pence de candidat à la vice-présidence «le plus extrême de notre génération» et a rappelé qu’il était l’un des promoteurs du Tea Party, le mouvement populiste d’ultradroite.

(TDG)

Créé: 15.07.2016, 20h35

Articles en relation

Clinton accuse Trump de flirter avec les antisémites... entre autres!

Guerre des étoiles Il a cité Mussolini, tardé à dénoncer le KKK, stigmatisé musulmans et Mexicains… Il associe maintenant sa rivale et l’étoile de David! Plus...

Donald Trump, le viol pour arme de campagne

Etats-Unis Le républicain recourt souvent à l’image du viol pour décrire les «attaques» contre son pays. Pourquoi cette obsession? Plus...

Les gremlins et Donald (Trump)

Carte blanche Frédéric Maire, directeur de la Cinémathèque suisse, nous parle du cinéma rattrapé par la réalité américaine. Plus...

La chute libre de Trump réveille certains républicains

Etats-Unis Les difficultés financières de la campagne du New-Yorkais relancent les espoirs de républicains qui espèrent encore le stopper. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Niki Lauda
Plus...