Passer au contenu principal

PérouTrois blessés lors du rapatriement de Suisses

Un convoi qui amenait à l'aéroport de Lima des personnes à rapatrier vers la Suisse a eu un accident. Trois blessés parmi les 130 passagers.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

Trois personnes ont été blessées dans un accident de bus lors du rapatriement de voyageurs suisses du Pérou. Ceux-ci circulaient dans un convoi reliant Cuzco à Lima, d'où ils doivent être transportés par avion à Zurich.

Le site blick.ch a rendu compte de l'accident mardi, en se basant sur des informations de témoins. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a confirmé l'incident sur son site internet. L'ambassade suisse, qui a organisé le convoi, s'assure que les soins nécessaires sont fournis aux blessés dans un hôpital local.

Selon le DFAE, les blessés ne sont pas de nationalité suisse. Il s'agit d'un chauffeur local et de deux touristes étrangers.

Possibilités de voyages limitées

Le bus accidenté a heurté une paroi rocheuse, écrit blick.ch. Les voyageurs ont alors dû se rendre à bord des autres bus du convoi et ont pu continuer leur voyage après environ une heure et demie d'attente.

Selon des informations du DFAE, quatre bus au total se rendaient à Lima, avec 130 passagers à bord. Les possibilités de voyage dans le pays sont fortement limitées en raison des mesures prises pour prévenir la propagation du coronavirus.

Les trois autres convois partis de Cusco, Arequipa et Tumbes sont arrivés à l'aéroport de Lima. Le retard dû à l'accident de bus a pu être rattrapé. L'avion avec à son bord 270 voyageurs de Suisse et d'autres pays européens doit atterrir à Zurich mercredi.

Plus de 600 personnes

Plus de 600 personnes sont arrivées dès mardi en Suisse grâce à deux vols organisés par le DFAE. L'un des avions transportait 299 passagers en provenance de Buenos Aires. L'autre a amené 332 personnes des Philippines. Des voyageurs d'autres pays européens étaient également à bord.

Le DFAE est en train d'organiser d'autres vols spéciaux. Il estime que des milliers de voyageurs helvétiques sont encore bloqués à l'étranger en raison de fermetures de frontières ou de liaisons aériennes suspendues. Johannes Matyassy, chef de la division consulaire du DFAE, a parlé la semaine dernière de la plus grande opération de rapatriement jamais organisée par la Confédération.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.