Traqués par le fisc, des diamantaires se réfugient à Genève

Evasion fiscaleAujourd'hui s'ouvre à Anvers le procès d'une société de négoce de diamants belge pour soustraction au fisc. Cette entreprise a déplacé ses activités troubles à Genève, selon une enquête du Temps.

Le marché du diamant informel utilise des «semi-esclaves» selon un rapport du gouvernement canadien.

Le marché du diamant informel utilise des «semi-esclaves» selon un rapport du gouvernement canadien. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plus de 5 milliards 700 millions de francs. Voilà la somme que les douanes belges réclament à la société de négoce de diamants Omega Diamonds, dont le procès s'ouvre ce jeudi 7 novembre à Anvers, comme le souligne Le Temps.

C'est plus de trente fois ce qu'avait versé l'entreprise au fisc belge au printemps dernier, pour régler un litige avec l'Etat. Au cœur de ce conflit, Genève et ses ports francs. Un transit qui permet à Omega Diamond de ne pas être taxé sur la valeur de la marchandise le temps de son stockage. «Garde-meuble» gratuit donc pour les diamants jusqu'à ce qu'ils trouvent preneur.

De 2004 à 2007, le diamantaire aurait ainsi dealé pour quelque 600 millions de dollars de diamants depuis Genève. Pour cette seule période, le manque-à-gagner pour le fisc belge serait de plus de 3 milliards de francs. Le litige se serait néanmoins réglé grâce à seulement quelque 180 millions de francs.

Les diamants informels

Pour éviter ce type de désagrément, Omega Diamond aurait déplacé ses activités dans le deuxième centre diamantaire d'Europe: Genève, selon les révélations du Temps. Aux commandes, figure notamment l'Israélien Ehud Laniado, actif à New York via la société Cora et directement en Angola, via ASCORP, spécialisé dans la récolte du diamant informel.

Or, qui dit diamant informel, dit vie de «semi-esclave» des mineurs artisanaux, «étranglés financièrement par les intermédiaires qui leur louent leur matériel» et fouettés par les vigiles qui veillent au grain, relève un rapport de 2004 financé par le gouvernement canadien et relayé par Le Temps.

La fille du président angolais, au pouvoir depuis 1979 (!), Isabel dos Santos, lorgnerait les activités de marchands de diamants bruts genevois. Dont celle d'Ehud Laniado, qu'elle connaît personnellement, et qu'il dirige avec le Genevois Sylvain Goldberg. A eux deux, ils détiennent 12,25% de l'Angolais ASCORP, dont est par ailleurs actionnaire à hauteur de 24,5% la première femme du président angolais, Tatiana Regan.

(nxp)

Créé: 07.11.2013, 15h44

Articles en relation

Le plus gros diamant orange du monde en vente à Genève

Christie's La pierre, trouvée en Afrique du Sud, sera mise aux enchères le 12 novembre prochain pour un prix entre 16 et 19 millions de francs. Plus...

Un diamant vendu pour plus de 20 millions de francs

Genève Gemme de 76,02 carats au coeur d'une rare pureté, le diamant Archiduc-Joseph a été adjugé à 20,35 millions de francs, lors d'une vente aux enchères de la maison de vente Christie’s. Plus...

Un diamant d'exception en vente à Genève

Enchères Gemme de 76,02 carats au coeur d'une rare pureté, le diamant Archiduc-Joseph constitue le temps fort annoncé de la vente de bijoux et de haute joaillerie organisée chez Christie's mardi à Genève. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse: les poussins mâles ne seront plus broyés mais gazés
Plus...