Formation du Conseil souverain au Soudan

Transition démocratique Les militaires soudanais et les leaders de la contestation ont dévoilé mardi la composition du Conseil qui pilotera la transition vers un pouvoir civil.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La transition du Soudan vers un pouvoir civil semble enfin se mettre en place. Les militaires et les leaders de la contestation ont annoncé mardi la composition du Conseil souverain prévue initialement deux jours plus tôt. Ce Conseil dirigera le pays au cours de sa transition de trois ans vers un pouvoir civil.

La liste des 11 membres du Conseil a été annoncée par un porte-parole du Conseil militaire de transition qui avait pris les rênes du pays après l'éviction en avril par l'armée du président Omar el-Béchir après trois décennies de pouvoir. Le Conseil souverain sera présidé pendant 21 mois par le général Abdel Fattah al-Burhane, actuel chef du Conseil militaire de transition.

«Le président du Conseil souverain sera investi demain (mercredi) matin à 11h00», a précisé le général Chamseddine Kabbachi, porte-parole des militaires. Le général Burhane cèdera ensuite la place à un civil pour les 18 mois restants de la transition. La période de transition doit être suivie par des élections démocratiques en 2022. Parmi les six civils nommés figurent deux femmes dont une est issue de la minorité chrétienne du pays.

Béchir au tribunal

Lundi, M. Béchir est apparu devant un tribunal où il doit répondre d'accusations de corruption, un événement inimaginable pour les deux tiers des 40 millions de Soudanais qui n'avaient connu que lui au pouvoir depuis leur naissance.

Si le procès reflète les profonds changements politiques en cours, le transfert du pouvoir au Conseil souverain par les généraux tenant les rênes du pays depuis le départ de M. Béchir avait pris du retard. Promise pour dimanche en vertu d'un accord historique de transition entre les généraux et la contestation, l'annonce de la composition du Conseil avait été retardée à mardi.

Ce report a été demandé par les Forces pour la liberté et le changement (FLC), issues de la principale organisation du mouvement de protestation, ont indiqué les militaires au pouvoir, en raison de désaccords au sein de la contestation. Un civil prendra le relais du général Burhane à la tête du Conseil souverain pour les 18 mois de transition restants.

Premier ministre validé mercredi

Selon les termes initiaux de l'accord de transition, le Conseil devait indiquer mardi s'il valide comme premier ministre le candidat présenté par la contestation, l'économiste et ancien collaborateur de l'ONU Abdallah Hamdok. Sa confirmation devrait être annoncée mercredi.

Il devra ensuite former un gouvernement dont la composition doit être annoncée le 28 août et qui s'attellera à la tâche, ardue, de redresser une économie exsangue et de pacifier un pays marqué par plusieurs conflits internes, notamment au Darfour (ouest). Un parlement de transition sera également constitué. (ats/nxp)

Créé: 20.08.2019, 22h42

Articles en relation

Omar-el-Béchir a reçu de l'argent de «MBS»

Soudan L'ex-président du Soudan a reçu 90 millions de dollars en espèces de l'Arabie saoudite, a affirmé lundi un enquêteur devant un tribunal. Plus...

Le Soudan célèbre un accord historique

Afrique Les militaires et la contestation ont signé samedi un accord historique en vue de la transition vers un pouvoir civil. Plus...

le Soudan entre dans sa phase de transition

Afrique Une cérémonie s'est déroulée samedi Khartoum pour la signature des documents qui définissent la transition à venir. Plus...

Au Soudan, le pouvoir civil sera en place le 18 août

Transition démocratique Après des mois de contestation souvent réprimée dans le sang, les militaires soudanais et l'opposition ont paraphé une déclaration constitutionnelle dimanche. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...