Passer au contenu principal

AllemagneUn train marchandise CFF Cargo déraille: un mort

Un mécanicien de locomotive a perdu la vie, jeudi près d'Auggen (D), lorsque son convoi a heurté un pont.

Le train transportait plusieurs poids-lourds.
Le train transportait plusieurs poids-lourds.
Photo d'archives / illustration, Keystone

Un convoi de ferroutage suisse a déraillé jeudi dans le sud de l'Allemagne, après avoir percuté un gros élément en béton d'un pont en voie de démolition. L'accident est survenu à une trentaine de kilomètres de Bâle. Il a fait un mort et trois blessés.

Le drame s'est produit vers 19h30 près d'Auggen (D), dans le Bade-Wurtemberg, indiquent les CFF vendredi. Il a coûté la vie au conducteur de la locomotive, âgé de 51 ans.

Trois chauffeurs, dont les camions étaient transportés par le convoi, ont été blessés, dont l'un grièvement. Ces passagers se trouvaient avec sept autres routiers dans le wagon voyageurs situé derrière la locomotive. Ils ont été hospitalisés. L'un d'entre eux a dû être opéré au bras.

DB responsable du tronçon

«Je suis bouleversé et regrette profondément cet accident ferroviaire. Nous sommes en pensées avec les proches du mécanicien de la locomotive - mes sincères condoléances. Nous souhaitons un bon et rapide rétablissement aux blessés», a confié Sven Flore, directeur général de CFF Cargo International, cité dans le communiqué.

La compagnie allemande Deutsche Bahn (DB) s'est elle aussi exprimée en ce sens. Elle est responsable de l'infrastructure ferroviaire sur le tronçon incriminé.

Emmené par une locomotive BLS

Le convoi était tracté par une locomotive de la compagnie suisse BLS Cargo, mais il était placé sous la responsabilité de CFF Cargo International jusqu'à l'entrée en Suisse, prévue à Bâle. Le train était parti à 19h19 de Fribourg-en-Brisgau (D). Il devait se rendre à Novare, en Italie.

Une partie en béton d'un pont destiné à être démoli ce week-end est tombée sur la voie ferrée. Le train n'a pas eu le temps de freiner. Il a percuté cet élément d'un poids de 100 tonnes et a partiellement déraillé. Des travaux préparatoires en vue de la démolition du pont avaient déjà été réalisés, indique un porte-parole de la DB à l'agence de presse allemande dpa.

Ligne fermée

La Deutsche Bahn et CFF Cargo International soutiennent les autorités allemandes dans leur enquête sur les causes de l'accident, indiquent les deux compagnies ferroviaires. Les travaux d'évacuation du convoi accidenté se sont poursuivis vendredi, selon la police allemande.

La ligne reliant Fribourg-en-Brisgau à Bâle est fermée jusqu'à nouvel avis. Les trains ICE circulant en direction du nord partent de Fribourg-en-Brisgau, indique la Deutsche Bahn. Dans le sens opposé, ils y terminent leur course. Un service de bus et de trains régionaux prennent le relais entre Bâle et Fribourg-en-Brisgau.

Rapatriés du coronavirus concernés

Il faut compter avec une durée de trajet allongée jusqu'à 90 minutes. Cela concerne notamment les Suisses rapatriés par voie ferroviaire depuis l'aéroport de Francfort en raison de la crise du coronavirus. Actuellement, le trafic de voyageurs international est déjà fortement réduit, voire interrompu à cause de la pandémie.

CFF Cargo International dévie un maximum de convois par Singen (D) et Schaffhouse. Responsable des convois en Allemagne et en Italie, la compagnie de trafic marchandise des CFF exploite «l'autoroute roulante» de la société RAlpin, en commun avec BLS Cargo.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.