Passer au contenu principal

Coronavirus«Une tragédie inimaginable» dans les homes

L'Organisation mondiale de la Santé estime que la situation est «profondément inquiétante» dans les maisons de retraite qui comptent la moitié des décès liés au Covid-19.

Dans de nombreux pays européens, le virus fait une hécatombe dans les EMS.
Dans de nombreux pays européens, le virus fait une hécatombe dans les EMS.
AFP

Une «inimaginable tragédie humaine» se joue dans les établissements de soins de longue durée à travers l'Europe, où jusqu'à la moitié des décès liés au nouveau coronavirus sont enregistrés dans certains pays, a déploré jeudi l'Organisation mondiale de la Santé.

Dans ces établissements, dont il veut voir le fonctionnement évoluer, la situation est «profondément inquiétante», a déclaré Hans Kluge lors d'une conférence de presse virtuelle organisée depuis Copenhague, siège de la branche Europe de l'OMS.

D'après des estimations de l'institution, «jusqu'à la moitié des décès du Covid-19 étaient des résidents d'établissements de soins de longue durée», a-t-il dit. Ainsi, au 13 avril, parmi les 444 décès enregistrés en Irlande, 55,2% l'avaient été dans ce type d'établissements. Au 15 avril, la France rapportait elle que 49,4% des morts résidaient en EHPAD, selon les chiffres communiqués par l'OMS.

Selon les estimations de Care England, le plus grand organisme représentatif britannique d'aides à la personne, jusqu'à 7500 personnes seraient décédées dans les établissements de soins de longue durée, soit cinq fois plus que les chiffres officiels. Au Portugal et en Espagne, la part des décès dans les maisons de soins s'établirait respectivement à 33% et 53%, d'après les calculs du réseau International Long-Term Care Policy Network.

Repenser le fonctionnement

Pour Hans Kluge, «il existe un besoin immédiat et urgent de repenser et d'adapter le fonctionnement» de ces établissements face à l'épidémie. Il s'agit notamment d'y prioriser les dépistages, de bien équiper les soignants et d'organiser des unités spéciales pour les malades du Covid-19, avant même l'apparition de premiers cas. En outre, les établissements doivent établir des plans pour prévenir et contrôler les infections.

Car, a soulignéHans Kluge, «même chez les personnes très âgées qui sont fragiles et vivent avec de multiples maladies chroniques, beaucoup ont de bonnes chances de se rétablir si elles sont bien soignées».

Les résidents de maisons de soins sont particulièrement vulnérables face au virus. «Leur âge avancé, les maladies sous-jacentes, les défis cognitifs liés à la compréhension et au suivi des conseils de santé et d'hygiène à cause d'un handicap intellectuel ou de la démence, par exemple, sont autant de facteurs qui leur font courir un risque plus élevé», a avancé Hans Kluge.

Une «épreuve terrible»

Les pays doivent trouver des solutions pour protéger les personnes âgées et vulnérables sans les laisser totalement isolées, a déclaré mercredi à la presse le responsable de la gestion des situations d'urgence sanitaire à l'OMS, Michael Ryan.

«Il y a beaucoup, beaucoup de personnes âgées vivant dans des établissements de soins de longue durée qui, dans le meilleur des cas, se sentent seules, et les dernières semaines ont été une épreuve terrible pour elles, à la fois elles sont encore plus isolées mais elles vivent aussi avec la menace constante de tomber potentiellement malade de cette maladie», a-t-il ajouté.

Il importe que les établissements de soins de longue durée réagissent «très rapidement» pour éradiquer la maladie dès les premiers signes d'infection, en soulignant la nécessité d'un personnel suffisamment formé.

Près de la moitié des cas déclarés de Covid-19 dans le monde ont été enregistrés dans la région Europe de l'OMS, laquelle s'étend de l'Atlantique au Pacifique et comprend 53 pays aussi hétéroclites que la Russie et Andorre. 110'000 personnes y sont décédées.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.