Passer au contenu principal

SuisseTempête Ciara a ravagé des milliers de bâtiments

Mardi, des vents violents ont encore soufflé sur la Suisse, mais le pire est derrière.

Ciara fait des dégâts à Neuchâtel.

Chutes d'arbres, meubles de jardin volants et voitures endommagées : la tempête Ciara a laissé des traces en Suisse. Plusieurs milliers de bâtiments ont probablement été endommagés et les assureurs s'attendent à une facture plus élevée que pour la tempête Hervé.

Les dommages les plus courants sont les toits et les bâtiments endommagés par la chute d'arbres, ont indiqué à Keystone-ATS plusieurs assureurs. La Mobilière et Helvetia ont reçu chacune environ 500 déclarations de dommages mardi matin. La première s'attend à une perte d'environ 1,2 million de francs, la seconde prévoit une perte d'environ 3 millions de francs.

L'assureur Allianz Suisse a reçu plus de 200 déclarations jusqu'à présent, mais s'attend à en recevoir plus d'un millier, selon son porte-parole Bernd de Wall. Allianz s'attend à un montant total de trois à quatre millions de francs. AXA cite des chiffres similaires. La facture pourrait ainsi dépasser celle de la tempête Hervé (ou Petra).

Vents à 202km/h

La tempête Ciara s'est encore fait sentir en Suisse dans la nuit de lundi à mardi avec, localement, de nouvelles violentes rafales. Sur le Gütsch ob Andermatt (UR), les vents ont soufflé jusqu'à 202 km/h. Mais le pire devrait être passé, selon les experts. Cette deuxième nuit de tempête a toutefois connu beaucoup moins d'incidents que la précédente.

Aucun blessé n'a été signalé. Lundi, les autorités avaient fait part de trois blessés et un mort, un automobiliste de 36 ans qui a perdu le contrôle de son véhicule aux Montets (FR) dans la Broye, vraisemblablement surpris par une rafale de vent.

Le canton de Fribourg estime avoir été assez touché par la tempête. Plus de 50 interventions des pompiers, de la voirie, de la protection civile et de la police ont été dénombrées sur trois jours. Elles ont eu pour cause des arbres arrachés et pour effet des fermetures de routes, dont quatre étaient encore impraticables mardi après-midi.

Les centrales d'engagement du canton de Berne ont reçu près de 70 annonces durant la nuit, surtout pour des chutes arbres et des toits endommagés. Depuis dimanche, elles ont enregistré environ 230 annonces. Dans le canton de Zurich, une quarantaine d'arbres se sont effondrés sur des routes et les ont bloquées et plus de 3000 bâtiments ont été endommagés.

Ligne à haute tension arrachée

La tempête a arraché une ligne à haute tension vers 03h00 mardi près d'Ennetmoos (NW), ce qui a provoqué un incendie de forêt, qui a été rapidement maîtrisé. Il n'y a pas eu de blessé. Un quartier a été privé d'électricité.

Ciara a été accompagnée de violentes rafales de vent. Des pointes à 193 km/h ont été enregistrées sur le Jungfraujoch dans l'Oberland bernois, alors qu'elles ont atteint 188 km/h au sommet du Säntis (AI) en Suisse orientale, détaille à l'agence de presse Keystone-ATS Eugen Müller, météorologue de Météosuisse.

Eole a soufflé jusqu'à 168 km/h sur le glacier des Diablerets (VD), à 140 km/h à La Dôle (VD) et à près de 130 km/h au Chasseral, dans le Jura bernois, complète MeteoNews. La veille, 184 km/h avaient été mesurés au Säntis à la mi-journée.

En plaine, des vents allant de 70 à 90 km/h ont encore été enregistrés. Cela signifie que la deuxième phase de la tempête a été un peu plus faible que la première lundi matin, souligne M. Müller. De fortes rafales ont néanmoins été enregistrées à Lucerne et Zurich-Affoltern, environ 108 km/h chacune, et à Gersau (SZ) à un peu moins de 106 km/h.

Usagers de la route et du rail touchés

Durant la nuit de lundi à mardi, la tempête a encore causé des restrictions de circulations ferroviaire et routière. Selon les données du TCS sur le trafic, plusieurs axes principaux ont dû être fermés, à l'instar de l'autoroute A2 entre Airolo (TI) et Göschenen (UR) ou de l'A1 entre Luterbach (SO) et Kriegstetten (BE) à cause de chutes d'arbres.

Plusieurs interruptions du trafic ferroviaire ont également été signalées par les CFF. La ligne entre La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel a notamment été perturbée depuis lundi matin et jusqu?à mardi dans la journée.

Les conséquences de Ciara se font sentir sur l'eau aussi. Ainsi toutes les liaisons de la CGN sur le lac Léman ont dû être suspendues une partie de la journée mardi. Un voilier a coulé dans la nuit de dimanche à lundi dans le port de Serrières, à Neuchâtel. Des hydrocarbures se sont échappés du moteur de l'embarcation.

Le trafic aérien n'a en revanche été que peu perturbé mardi. La veille, une centaine de vols avaient été annulés.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.