La taxe carbone, atout numéro un contre la pollution

EnvironnementLe FMI estime que la taxe carbone, malgré son impopularité, est très efficace pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Une usine en Californie. (Image d'illustration)

Une usine en Californie. (Image d'illustration) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La taxe carbone, fixée autour de 70 dollars la tonne de CO2, est l'instrument le plus efficace pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, estime le Fonds monétaire international (FMI) dans un rapport publié vendredi. L'accord de Paris, adopté en décembre 2015 par près de 200 pays, vise à limiter le réchauffement à +2°C, voire +1,5°C, par rapport à l'ère pré-industrielle.

Pour l'heure, la taxe carbone est très impopulaire notamment en France, où la perspective de son augmentation (de 44,6 à 55 euros la tonne, soit 61,6 dollars) avait embrasé le mouvement des «gilets jaunes». Le gouvernement français a été contraint de suspendre la hausse de cette taxe sous la pression de la rue.

«L'objectif des 2% exigerait de réduire les émissions carbone d'un tiers environ d'ici 2030 et une taxe carbone mondiale fixée à environ 70 dollars la tonne», souligne dans un post de blog commun Christine Lagarde, la directrice générale du FMI, et Vitor Gaspar, responsable des affaires budgétaires du Fonds.

«L'instrument d'atténuation le plus efficace»

Selon eux, il y a un «consensus de plus en plus large» sur le fait que la taxe carbone, destinée à contenir les énergies fossiles et leurs émissions carbones, soit «l'instrument d'atténuation le plus efficace». Cette taxe permet de réduire la consommation d'énergie, de mobiliser le financement privé et favorise l'utilisation d'énergies plus propres.

«Elle fournit aussi davantage de revenus nécessaires», explique le FMI, soulignant que cet argent pourrait être utilisé pour réorienter les finances publiques afin de soutenir une croissance durable et partagée par le plus grand nombre.

Dans son rapport, le FMI indique qu'en Chine, premier pollueur de la planète, en Inde ou en Afrique du Sud, une taxe carbone de seulement 35 dollars, réduirait de 30% les émissions polluantes, ces pays utilisant de manière intensive le charbon, ressource extrêmement polluante. En revanche dans neuf pays qui utilisent peu le charbon tel que la Côte d'Ivoire, le Costa Rica ou la France, l'effet serait de moins de 10%. (afp/nxp)

Créé: 04.05.2019, 00h07

Taxe carbone: première victoire de Trudeau

La taxe carbone imposée par le gouvernement de Justin Trudeau à quatre provinces canadiennes jugées récalcitrantes dans la lutte contre le changement climatique est constitutionnelle, a conclu vendredi un tribunal, donnant au Premier ministre libéral une victoire importante à l'approche des élections législatives. Cette taxe carbone a été imposée le 1er avril aux provinces de la Saskatchewan, de l'Ontario, du Manitoba et du Nouveau-Brunswick, au motif qu'elles n'auraient pas pris de mesures jugées compatibles avec les objectifs nationaux de réduction de gaz à effet de serre.

Articles en relation

La Suisse pourra s'arrimer à la bourse du carbone

Union européenne L'accord conclu il y a un an pour lier les systèmes suisse et européen d'échange de quotas d'émission de gaz à effet de serre a été approuvé par le Conseil des Etats. Plus...

Même les crématoriums traquent le carbone

Danemark Dans le royaume scandinave, on va remplacer le fuel par du BioLPG pour incinérer les morts et moins polluer. Plus...

Le Bhoutan, seul pays au bilan carbone négatif

Environnement Le Bhoutan a beau être le seul pays au bilan carbone négatif, il n'en souffre pas moins du réchauffement climatique global. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

30 avions de Swiss immobilisés pour des problèmes de moteur
Plus...