Passer au contenu principal

Une carte pour suivre l'évolution du virus chinois en temps réel

Une carte du monde mise au point par des chercheurs américains permet de suivre l’évolution de l'épidémie dans chaque pays.

Capture d'écran de la carte du coronavirus prise le 27.01.2020 à 13h51.
Capture d'écran de la carte du coronavirus prise le 27.01.2020 à 13h51.
Johns Hopkins University

Des scientifiques de l’université américaine Johns-Hopkins ont mis au point une carte qui répertorie tous les cas confirmés dans le monde, ainsi que ceux suspectés. Le nombre de personnes guéries est également mentionné. Elle est mise à jour en temps réel. Les données sont collectées auprès des organismes de santé des pays concernés ou grâce aux chiffres communiqués par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

«Il est important que le public comprenne la situation à mesure qu’elle se déroule», estiment Lauren Gardner et Ensheng Dong, les deux chercheurs à l'origine de ce recensement «en direct».

Comme on peut le constater sur la carte de l'Université, la majorité des personnes malades sont concentrées en Chine, particulièrement dans la région de Wuhan où le virus est apparu. Plusieurs autres cas sont également répertoriés dans les pays limitrophes, ainsi qu'aux États-Unis, en Australie et en France, où trois cas ont été confirmés. En Suisse, selon «20 Minuten», deux personnes de retour de Chine font l’objet de mesures de confinement à l’Hôpital Triemli de Zurich. Mais aucun cas n’a été confirmé pour l’instant.

Ce lundi matin 27 janvier, le nombre de victimes de l'épidémie de pneumonie virale en Chine a bondi à 80 et 2737 cas ont été confirmés dans le pays, alors que la France et les États-Unis préparent l'évacuation de leurs ressortissants de la zone en quarantaine.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.