La Suisse déplore l'inaction de Bolsonaro

BrésilL'absence de défense du droit des minorités du gouvernement brésilien inquiète l'ONU. La Suisse se dit «alarmée».

Jair Bolsonaro n'a pas caché son intention de favoriser les intérêts de l'industrie agroalimentaire en Amazonie face aux droits des populations.

Jair Bolsonaro n'a pas caché son intention de favoriser les intérêts de l'industrie agroalimentaire en Amazonie face aux droits des populations. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mardi devant le Conseil des droits de l'homme à Genève, la Suisse a demandé à Bolsonaro de s'engager pour les droits des minorités. Le gouvernement brésilien du président doit «reconnaître le rôle positif des ONG».

Le gouvernement brésilien doit notamment oeuvrer pour les peuples autochtones en Amazonie, a affirmé devant les Etats une responsable des droits de l'homme à la mission suisse auprès de l'ONU à Genève. Il y a un mois, le conseiller administratif de Genève Sami Kanaan, alors maire de la ville, a appelé à des pressions du Conseil fédéral sur Brasilia après sa rencontre avec le chef Raoni.

La Suisse inquiète

Jair Bolsonaro n'avait pas caché son intention de favoriser les intérêts de l'industrie agroalimentaire en Amazonie face aux droits des populations. Parmi les autres situations mentionnées, la Suisse est inquiète de la détérioration de la situation et de l'augmentation des violences contre les civils au centre du Mali. Elle demande davantage d'efforts des différents acteurs.

La Suisse s'est aussi dite «alarmée» par la reprise «imminente» des exécutions au Sri Lanka après un moratoire de 40 ans. Dans la lignée de la guerre contre la drogue du président Rodrigo Duterte aux Philippines, ce pays veut appliquer la peine capitale aux responsables d'infractions sur cette question.

La Suisse reproche aussi au gouvernement un «manque de volonté» pour lutter contre l'impunité après les exactions liées à la guerre civile dans ce pays. Des dizaines de milliers de civils auraient été tués par les forces gouvernementales. (ats/nxp)

Créé: 25.06.2019, 14h00

Articles en relation

Bolsonaro critique la Cour suprême du Brésil

Criminalisation de l'homophobie Alors que la Cour suprême brésilienne vient de criminaliser l'homophobie au même titre que le racisme, le président d'extrême droite proteste. Plus...

Au Brésil, grosses manifs contre Bolsonaro

Amérique latine Des manifestations d'ampleur ont pris place jeudi contre le président brésilien Jair Bolsonaro. Plus...

Les droits de l'Homme menacés sous Bolsonaro

Amnesty International Les droits à la vie, à la santé, à la liberté et à la terre sont menacés depuis que Jair Bolsonaro est président du Brésil, selon Amnesty International. Plus...

Bolsonaro, virulent et agressif, sans charisme

Brésil L'ex-capitaine de l'armée et président brésilien ne serait pas à l'aise en public, selon des experts. Plus...

Le président Bolsonaro défend son fils aîné

Blanchiment Le président brésilien Jair Bolsonaro est monté au créneau jeudi pour défendre son fils qui est soupçonné de blanchiment d'argent. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Manif: faible mobilisation chez les fonctionnaires genevois
Plus...