Stratégie culottée: «Sexe» sur l'affiche de campagne

FrancePour attirer l'attention des électeurs, un candidat écologiste dijonnais a inscrit en gros le mot «sexe» sur ses affiches pour les municipales de mars.

Après avoir «fait le buzz» localement, les affiches dijonnaises se sont retrouvées dans les pages de la presse nationale.

Après avoir «fait le buzz» localement, les affiches dijonnaises se sont retrouvées dans les pages de la presse nationale.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En matière de campagne électorale, la stratégie est culottée: un candidat écologiste aux municipales de mars en France a inscrit le mot «sexe» en gros caractères sur des affiches, dans le but avoué d'attirer l'attention des électeurs.

«Maintenant que vous êtes attentifs, occupons-nous du climat», poursuit, en plus petits caractères, l'affiche de la liste «Un printemps écologiste pour Dijon», placardée dans les rues de la capitale bourguignonne dans le centre-est de la France.

«On est un groupe d'écologistes amateurs, on s'est dit que pour avoir un espace dans les médias, il fallait un peu bousculer le genre», explique à l'AFP Bruno Louis, médecin généraliste de 55 ans et tête de liste.

Une manière de se démarquer

Et le pari semble réussi, puisque après avoir «fait le buzz» localement, les affiches dijonnaises se sont retrouvées dans les pages du quotidien Le Parisien, avant d'essaimer dans la presse nationale.

«Ça aura eu le mérite de nous imposer au milieu de la campagne», se félicite Bruno Louis même si, reconnaît-il, cela ne fait pas rire tous les Dijonnais à qui il distribue des tracts sur les marchés.

D'autres apprécient cette façon de lancer le sujet de l'écologie. «Nous voulons faire de la politique sans nous prendre au sérieux: la situation écologique et sociale est telle qu'il ne servait à rien de faire du catastrophisme», poursuit Bruno Louis.

Mais c'est aussi une façon de se démarquer pour le candidat alors que deux listes écologistes sont concurrentes dans la ville. (afp/nxp)

Créé: 12.02.2020, 17h56

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...