Les sous-mariniers n'étaient pas assez formés

Naufrage en ArgentineLe naufrage du sous-marin San Juan en 2017 en Argentine était dû à un manque de formation des équipes.

Le submersible a disparu le 15 novembre 2017, alors qu'il naviguait vers sa base, le port de Mar del Plata.

Le submersible a disparu le 15 novembre 2017, alors qu'il naviguait vers sa base, le port de Mar del Plata. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La tragédie du sous-marin argentin San Juan, disparu en 2017 avec 44 marins à bord, est liée à un manque d'entraînement des sous-mariniers et des équipes à terre, selon le ministre argentin de la Défense Oscar Aguad.

«C'est la conclusion des expertises rélisées par des spécialistes, qui évoquent le manque de formation», a indiqué le ministre vendredi à la radio Brujula 24. Plus que la détérioration du sous-marin, le naufrage s'explique par «une série d'évènements et le manque de transmission intergénérationnel des connaissances», a-t-il dit.

Fabriqué en Allemagne en 1983 et incorporé à la marine argentine en 1985, le San Juan a été localisé un an après sa disparition dans l'Atlantique sud, à 900 mètres de profondeur. Une enquête a été ouverte fin 2017 mais aucune responsabilité n'a été établie.

La disparition du submersible le 15 novembre 2017, alors qu'il naviguait vers sa base, le port de Mar del Plata, a cependant entraîné la mise à l'écart fin 2017 du chef de la Marine argentine, Marcelo Srur. (afp/nxp)

Créé: 17.05.2019, 23h42

Articles en relation

Sous-marin retrouvé: «Je préfère qu'il reste au fond»

Argentine Les familles des marins disparus depuis près d'un an, dont le sous-marin argentin vient d'être découvert, sont éplorées. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...