Passer au contenu principal

«Avec Sissi, l’Egypte est redevenue dictature»

Le 3 juillet 2013, le maréchal Sissi renversait le président Morsi, issu des Frères musulmans. Il s’est ensuite fait élire président.

La popularité de Sissi, élu président en 2014, reste importante. Toutefois, même certains anciens partisans sont déçus.
La popularité de Sissi, élu président en 2014, reste importante. Toutefois, même certains anciens partisans sont déçus.
AP/Amr Nabil

Il y a trois ans, le 3 juillet 2013, Abdel Fattah el Sissi, alors ministre de la Défense, renversait le président Mohamed Morsi, un Frère musulman. Se présentant comme un «homme providentiel», il est aujourd’hui encore à la tête de l’Etat. Le bilan du maréchal Sissi est pourtant fortement critiqué.

«Les droits de l’homme sont bafoués à un niveau sans précédent dans l’histoire récente du pays», estime ainsi Mohamed Lotfy, directeur exécutif de l’ONG Commission égyptienne pour les droits et les libertés (CEDL).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.