Passer au contenu principal

Des «sardines» contre Salvini

Spontané et indépendant des partis politiques, le mouvement des «sardines» vise à créer un front républicain contre Matteo Salvini.

Le mouvement des «sardines» se propage dans toute la péninsule Italique.
Le mouvement des «sardines» se propage dans toute la péninsule Italique.
DR

Un poisson en carton autour du cou ou scotché dans le dos, l’ironie comme antidote à la xénophobie, attentifs à ne pas se faire récupérer par les partis politiques: depuis quelques jours, les apparitions de Matteo Salvini sont perturbées par des milliers d’opposants qui se sont placés sous le signe de la sardine. Un drôle de nom pour un drôle de mouvement. «Aux anathèmes pleins de haine de la Ligue, nous répondons avec le silence des poissons, mais le silence d’un immense banc de poissons, tellement nombreux que nous sommes obligés d’être serrés comme… des sardines», explique la page Facebook du mouvement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.