Sanglant anniversaire de la révolution

EgypteBravant l’interdiction de manifester pour les quatre ans du soulèvement contre Moubarak, dix personnes ont été tuées dimanche

Image d'illustration

Image d'illustration Image: D.R

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les vidéos et les photos ont vite fait le tour des réseaux sociaux, et ont profondément choqué les Égyptiens. On y voit Shaimaa Sabagh, jeune militante de l’Alliance populaire socialiste, un parti de gauche, blessée par un tir de chevrotine et secourue par un de ses amis. Elle décédera un peu plus tard de ses blessures. Son crime? Avoir voulu déposer une gerbe de fleurs place Tahrir, samedi soir, en hommage aux martyrs de la révolution.

Ni les déclarations du Ministère de l’intérieur assurant que les policiers n’ont pas usé d’armes afin de disperser les manifestants, ni les médias accusant les Frères musulmans d’avoir tué la jeune femme n’ont convaincu ses camarades. «La police nous a bien tiré dessus, confirme Adel, ami de la victime présent ce jour-là. Et les six membres du parti arrêtés, s’emporte t-il, ce sont aussi les Frères qui sont responsables?»

Brutalité

Face au tollé, le régime du général-président Abdel Fattah al-Sissi a ouvert une enquête et promis de juger les responsables. Mais cela ne l’a pas amené à faire preuve de moins de brutalité hier. Dix manifestants et un policier ont été tués dans les différents défilés à travers le pays. Parmi eux, de nombreux partisans du président déchu Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans.

«La police continue de tuer en toute impunité. On interdit aux gens de manifester, les militants sont en prison, et Moubarak et ses fils ont été acquittés. Notre seule solution, c’est de relancer la révolution», assure Mahmoud, un portrait de Morsi à la main. Un constat partagé par les organisations de défense des droits humains, qui dénoncent de graves atteintes aux libertés depuis le coup d’Etat.

Mais l’opposition à l’actuel régime reste très divisée et islamistes et libéraux ont pris soin de ne pas défiler ensemble.

D’autres ont fait le choix de rester à la maison, comme Walid. Présent comme des millions de manifestants place Tahrir en 2011, il estime qu’il faut changer de stratégie. «Manifester aujourd’hui, c’est du suicide. Il faut déjà reconquérir une partie de l’opinion complètement désinformée par les médias à qui on présente la révolution comme un complot de l’étranger. Paradoxalement, le temps joue en notre faveur. Les égyptiens sont confrontés à la dégradation de leurs conditions de vie, à l’injustice et à la brutalité policière, ils voient que Sissi n’est là que pour consacrer cet état de fait. Cet anniversaire, ce sont les funérailles de la révolution de janvier, à nous de préparer la prochaine».

Créé: 25.01.2015, 18h57

Articles en relation

Moubarak blanchi, l’espoir est mort en Egypte

Printemps arabe L’ex-raïs ne sera pas condamné pour la mort de 846 opposants. Mais un tribunal a jeté 78 ados en prison pour avoir manifesté. Plus...

Le pouvoir ne laisse aucune chance aux manifestants salafistes

Egypte Un général et deux protestataires sont morts vendredi lors de rassemblements à l’appel des islamistes, qui ont été violemment réprimés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...