Passer au contenu principal

Sanglant anniversaire de la révolution

Bravant l’interdiction de manifester pour les quatre ans du soulèvement contre Moubarak, dix personnes ont été tuées dimanche

Image d'illustration
Image d'illustration
D.R

Les vidéos et les photos ont vite fait le tour des réseaux sociaux, et ont profondément choqué les Égyptiens. On y voit Shaimaa Sabagh, jeune militante de l’Alliance populaire socialiste, un parti de gauche, blessée par un tir de chevrotine et secourue par un de ses amis. Elle décédera un peu plus tard de ses blessures. Son crime? Avoir voulu déposer une gerbe de fleurs place Tahrir, samedi soir, en hommage aux martyrs de la révolution.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.