Rixe mortelle: le rappeur MHD en garde à vue

FranceLe rappeur parisien MHD a été placé en garde à vue mardi matin dans le cadre d'une enquête sur la mort d'un jeune homme.

Le rappeur MHD.

Le rappeur MHD. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Début juillet, un jeune homme de 23 ans était décédé après avoir été blessé à l'arme blanche lors de cette rixe à laquelle une quinzaine de personnes avaient pris part, selon une source policière de l'époque.

Le rappeur à succès a été placé en garde à vue au 2e district de police judiciaire, selon cette même source qui a confirmé une information du Point sans pouvoir préciser son degré d'implication dans les faits.

MHD, inventeur autoproclamé de l'«afro-trap», rap festif aux influences africaines, est notamment connu pour son tube «Champions league» et son premier album éponyme, certifié triple disque de platine en France et disque de platine à l'export.

Le rappeur, qui a sorti en septembre son deuxième album «19», doit en principe se produire dès mercredi à Amsterdam, dans une tournée qui l'emmènera en Europe (Allemagne, Suède...) et en Amérique du Nord avant un concert prévu le 29 mars à l'AccorHotels Arena (Bercy).

Le GIGN grâce à lui

En 2015, alors qu'il était livreur de pizza, MHD - Mohamed Sylla de son vrai nom - s'était fait remarquer grâce à un «freestyle», une improvisation postée sur les réseaux sociaux, avant de s'imposer très vite grâce à son style détonant de l'afro-trap.

Son tube «Afro Trap Part. 3 (Champions League)», hymne à la gloire du PSG, est alors relayé par les stars du club et il sera même invité à l'Élysée sous le mandat de François Hollande, lors de la visite du président guinéen Alpha Condé.

En octobre, ce fervent amateur des réseaux sociaux avait été à l'origine de l'ouverture d'une enquête de la police des polices (IGPN) après avoir publié une vidéo dans laquelle son «grand frère» était pris à partie lors d'une interpellation. «Aujourd'hui, mon grand frère à été victime d'agression policière en bas de chez moi!», avait notamment tweeté le rappeur du XIXe arrondissement. «On va mettre fin à cet abus de pouvoir».

La police affirmait de son côté avoir interpellé cet homme, ainsi qu'un autre, après «des outrages et des menaces». (afp/nxp)

Créé: 15.01.2019, 13h45

Dossiers

Articles en relation

En quittant la rue, MHD est devenu un produit comme les autres

Disque L’inventeur de l’afrotrap livre un 2e disque aimable et sans faille. C’est bien le souci, et peut-être une explication à son mal-être. Plus...

Le rappeur MHD part à la conquête des USA

Musique Le jeune artiste français réalise son rêve de gosse, se rendre dans le berceau du rap. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...