Passer au contenu principal

CoronavirusRisque d'infection en dehors de Chine

L'OMS a prévenu qu'il était possible que des personnes n'ayant jamais foulé le sol chinois puissent être contaminées par le nouveau coronavirus.

En Chine continentale, le nouveau coronavirus a fait 908 morts.
En Chine continentale, le nouveau coronavirus a fait 908 morts.
AFP

L'expansion du nouveau coronavirus hors de Chine pourrait s'accroître. La maladie peut se transmettre par des personnes n'ayant jamais voyagé dans ce pays, a prévenu dimanche le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

«Il y a eu des cas inquiétants de propagation du #2019nCoV pCoV par des personnes sans antécédents de voyage» en Chine, a tweeté Tedros Adhanom Ghebreyesus en utilisant la dénomination scientifique provisoire du virus. «La détection d'un petit nombre de cas peut indiquer une transmission plus répandue dans d'autres pays; bref, nous ne voyons peut-être que la partie émergée de l'iceberg», a ajouté l'Ethiopien.

Accélération

Alors que l'expansion de l'épidémie hors de Chine semble plutôt mesurée, Tedros Adhanom Ghebreyesus a prévenu qu'elle pourrait s'accélérer: «Le confinement (du virus) reste notre objectif, mais tous les pays doivent utiliser la fenêtre d'opportunité créée par la stratégie de confinement pour se préparer à l'arrivée éventuelle du virus».

En dehors de la Chine continentale, plus de 350 malades ont été répertoriés dans une trentaine de pays et territoires, et il y a eu deux morts, le premier aux Philippines, le second à Hong Kong. Plusieurs pays ont interdit les arrivées de Chine et les grandes compagnies aériennes ont suspendu leurs vols en lien avec ce pays. Air China a annulé certains de ses vols vers les Etats-Unis.

En Chine continentale, le nouveau coronavirus a fait 908 morts, et le nombre des personnes infectées dépasse les 40'000, selon le bilan établi lundi par les autorités.

Ligne d'urgence en Suisse

En Suisse, les appels à la ligne téléphonique d'urgence sur le coronavirus sont en légère baisse. Ces derniers jours, entre 70 et 90 appels ont été traités quotidiennement, a précisé Medgate, qui gère l'exploitation de la ligne.

Depuis la mise en service de la ligne le 30 janvier jusqu'à dimanche, environ 2200 appels ont été reçus. Les questions les plus fréquentes concernent les voyages dans les pays touchés et le risque d'infection en Suisse, a souligné Medgate.

Medgate gère la ligne d'assistance téléphonique pour le compte de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Le coronavirus n'a pour l'instant été détecté dans aucun des échantillons testés en Suisse.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.