Il retrouve un sextoy dans l'estomac d'une morue

Pêche insoliteAussi probable que «recevoir une météorite sur le crâne»: un pêcheur norvégien a eu la (sur)prise de sa vie en découvrant un godemiché de bonne taille dans l'estomac d'une morue.

Pour le pêcheur norvégien, le cabillaud a sans doute confondu le sextoy avec un calamar.

Pour le pêcheur norvégien, le cabillaud a sans doute confondu le sextoy avec un calamar. Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Bjoern Frilund, 64 ans, filetait un cabillaud de 5 ou 6 kg pris dans ses filets cette semaine sur la côte ouest de la Norvège quand il a remarqué la forme inhabituelle de son estomac. «Deux harengs en sont d'abord sortis, puis j'ai trouvé ce machin en caoutchouc», a-t-il déclaré vendredi.

Selon lui, le sextoy orange faisait, à vue de nez, «15 ou 16 cm». «Je savais que le cabillaud gobe à peu près tout mais je ne m'attendais pas à ça», a-t-il dit. «Les chances pour que ça se produise sont à peu près les mêmes que recevoir une météorite sur le crâne», a-t-il estimé.

Confondu avec un calamar

D'apparence invraisemblable, l'épisode a été immortalisé en photo par son fils, Marius. Celui-ci exclut la possibilité d'un mauvais tour joué à son père vu que le poisson a été remonté vivant et que son mets indigeste se trouvait au fond de l'estomac, visiblement avalé depuis un moment.

Pour Bjoern Frilund, le cabillaud a sans doute confondu le sextoy, qui avait encore son moteur mais pas de piles, avec un calamar. Quant à sa provenance, «peut-être est-ce une dame frustrée qui l'a jeté par-dessus bord depuis l'Express côtier», un navire de tourisme qui croise le long de l'idyllique littoral norvégien, s'est-il avancé.

(afp/nxp)

Créé: 11.04.2014, 12h42

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: le congé accordé aux femmes par la Ville fait débat
Plus...