Un réchauffement à 1,5° ou à 2° sera différent

EnvironnementLa situation climatique n'est pas encore «catastrophique», a affirmé jeudi à Genève le secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale. Mais...

Actuellement, le réchauffement s'établit à 1,1° par rapport à la période préindustrielle.

Actuellement, le réchauffement s'établit à 1,1° par rapport à la période préindustrielle. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un réchauffement de 1,5 ou 2° d'ici 2100 aurait un impact différent sur les désastres, les émissions ou la montée des océans. L'ONU estime que le renouvelable doit atteindre plus de 80% du paquet énergétique d'ici 30 ans, contre 15% actuellement.

La situation climatique n'est pas encore «catastrophique», a affirmé jeudi à Genève le secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) Petteri Taalas. Mais l'ambition doit être «beaucoup plus élevée» pour atteindre les limitations de réchauffement décidées dans l'Accord de Paris, selon Petteri Taalas.

Pertes économiques

Sans modification, la hausse atteindra plutôt 3 à 5 degrés, a-t-il affirmé devant l'Association des correspondants accrédités auprès de l'ONU à Genève (ACANU). Dans tous les cas, aucune stabilisation ne sera possible avant 2060, avec d'importantes conséquences. Les pertes économiques liées à des désastres ont déjà été multipliées par trois depuis les années 80.

Actuellement, le réchauffement s'établit à 1,1° par rapport à la période préindustrielle. Le prochain rapport du Groupe intergouvernemental d'experts sur le climat (GIEC), attendu en octobre, portera sur les conséquences d'une hausse de 1,5°C. Sans dévoiler ses conclusions, Petteri Taalas a déjà affirmé qu'une différence d'impact sera observée avec le scénario à 2°.

Niveau des océans en hausse

Les concentrations de CO2, principal responsable des émissions de gaz à effet de serre, ont franchi la barre de 410 parties par million (ppm). Les désastres naturels augmentent. Mais il reste difficile d'évaluer la part de responsabilité du changement climatique dans chacun d'entre eux, dit Petteri Taalas.

Le niveau des océans s'est élevé de 26 cm en près de 150 ans. La hausse atteint désormais 3,2 mm par an, 1 mm de plus qu'auparavant. Au total, elle devrait s'établir à 1 m d'ici environ 180 ans.

Autre impact, les perturbations météorologiques constatées cet été dans le nord de l'Europe. La réduction des glaces dans l'Arctique aura un effet dans plusieurs régions. Petteri Taalas a répété son inquiétude pour la sécurité du transport maritime, lorsqu'il augmentera dans l'Arctique. L'utilisation de ce nouveau corridor n'a pas encore vraiment démarré. (ats/nxp)

Créé: 13.09.2018, 13h08

Articles en relation

Réchauffement: la Suisse fait mieux, mais pas assez

Rapport L'impact environnemental de la Suisse par personne a diminué de 19% en 20 ans, selon une étude de l'OFEV publiée ce lundi. Mais il reste 3 fois supérieur à ce que la planète peut endurer. Plus...

Le monde a marché pour le climat

Réchauffement climatique Des dizaines de milliers de personnes se sont mobilisées lors de marches pour le climat, samedi partout dans le monde. Plus...

700 scientifiques tirent la sonnette d'alarme

Réchauffement climatique Un collectif de scientifiques français veut pousser les dirigeants à prendre des mesures contre le réchauffement climatique. Plus...

Le changement climatique nuit aussi à nos poumons

Santé Plusieurs organisations tirent la sonnette d'alarme sur les conséquences du réchauffement climatique sur la santé respiratoire. Plus...

Le réchauffement tue les petits glaciers

Suisse S'il n'y a plus d'espoir pour les petits glaciers comme celui du Pizol, des mesures peuvent encore venir à l'aide des plus grands. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

)6 nouveaux projets en faveur des piétons et des cyclistes
Plus...