Les rebelles se retirent du palais présidentiel à Aden

YémenLes rebelles chiites et leurs alliés se sont retirés vendredi avant l'aube du palais présidentiel à Aden, dans le sud du Yémen. Ils subissaient des raids aériens lancés par la coalition arabe menée par l'Arabie saoudite.

Le Yémen a sombré dans la guerre, (Jeudi 2 avril 2015)

Le Yémen a sombré dans la guerre, (Jeudi 2 avril 2015) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Les miliciens Houthis et leurs alliés se sont retirés avant l'aube du palais Al-Maachiq», pris la veille, «après des raids aériens de la coalition et de violents affrontements avec les comités populaires», a déclaré le responsable, qui a requis l'anonymat.

Après la prise du palais, dernier symbole de l'Etat qui n'était pas aux mains des Houthis, les comités populaires, une force paramilitaire qui soutient le président Abd Rabbo Mansour Hadi, ont été engagés dans de violents combats avec les rebelles, selon des sources de sécurité.

Sous la pression de la coalition et des paramilitaires, les rebelles et leurs alliés, des militaires de la Garde républicaine restés fidèles à l'ex-président Ali Abdallah Saleh, se sont redéployés à Khor Maksar, un quartier proche dont ils avaient pris le contrôle cette semaine.

Une source de sécurité a confirmé le retrait des rebelles du palais présidentiel, annoncé par ailleurs par l'agence officielle saoudienne SPA qui a indiqué que les forces pro-Hadi «ont réussi à repousser» les rebelles du complexe.

«Djihad contre les chiites»

Par ailleurs, des combattants d'Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa) contrôlaient partiellement vendredi Moukalla, chef-lieu d'une province du sud-est du Yémen, au lendemain de leur assaut contre une prison de cette ville et la libération de plus de 300 détenus, selon un responsable et des habitants.

Des sites sensibles, dont des camps de l'armée, l'aéroport et le port, situés dans l'est de la ville, «sont encore sous le contrôle des forces gouvernementales», a déclaré le responsable local.

Après leur entrée dans la ville, des membres d'Aqpa ont lancé depuis des mosquées des appels «au djihad contre les chiites». (ats/nxp)

Créé: 03.04.2015, 11h19

Articles en relation

Les rebelles s'emparent du palais présidentiel à Aden

Yémen Les rebelles chiites Houthis et leurs alliés se sont emparés du palais présidentiel à Aden. Par ailleurs, profitant du conflit dans le pays, Al-Qaïda a attaqué une prison dans le sud-est de la péninsule. Plus...

Une trentaine de morts dans une laiterie au Yémen

Moyen-Orient Suite à un bombardement aérien sur Hodaïda, le bâtiment a été détruit et 37 personnes ont perdu la vie. Une coalition arabe a lancé une offensive contre les Houthis. Plus...

Trois employés de la Croix-Rouge tués en 24 heures

Aide humanitaire La Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) se sont déclarés choqués et attristés par ces incidents sanglants survenues séparément au Yémen, en Syrie et au Mali. Plus...

Le conflit s'aggrave au Yémen

Enlisement Un raid aérien sur un camp de déplacés a fait au moins 45 morts et des dizaines de blessés lundi dans le nord du Yémen. On ignore combien de civils figurent parmi les victimes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus et enseignement à la maison
Plus...